in ,

La descente aux enfers du Ballon d’Or camerounais Marou Souaibou en Afrique du Sud

Le natif de Garoua a seulement disputé 41 minutes depuis l’arrivée de son nouvel entraîneur, a constaté Lebledparle.com.

Souaibou

Dans la bataille pour la deuxième place du championnat sudafricain, et la qualification pour la Ligue des champions de la CAF, les Orlando Pirates ont remporté cet après-midi la 27e journée du championnat (2-1) sur la pelouse du TSL Galaxy. Marou Souaibou a de nouveau été absent de la feuille de match, incohérent depuis son arrivée au pays de Nelson Mandela. Marou Souaibou a vu ses enchères monter lors du dernier mercato au terme d’une saison fulgurante pour le Coton Sport de Garoua avec deux titres (Coupe du Cameroun et MTN Elite One, ndlr). Le joueur de 22 ans a signé en Afrique du Sud pour 200 000 € dans les dernières minutes du mercato. Les producteurs de coton ont récolté un joli jackpot. Après plusieurs mois au pays de Nelson Mandela, l’international camerounais peine à s’imposer en termes de minutes depuis son arrivée en Afrique du Sud. En six apparitions depuis l’arrivée de son entraîneur Juan Ribeiro, l’attaquant de 22 ans n’a disputé que 41 minutes depuis février. Ses stats ne sont pas n’ont plus intéressantes avec 0 buts et passes décisives.

Pour approfondir :   Lionel Messi remporte son septième Ballon d'Or : découvrez le top 30 complet

Souaibou comme Lambert Nguem Araina

Marou Souaibou, qui n’a jamais fait partie du onze de départ, a fait ses débuts sous les nouvelles couleurs contre Maritzburg United le 17 février. Il a ensuite joué les 10 dernières minutes du match avant de trouver une place sur le banc et de jouer 17 minutes contre les Swallows trois semaines plus tard. Une véritable descente aux enfers pour le mondialiste qui était présenté comme un grand espoir du football camerounais. Son histoire n’est pas sans rappeler celle de Lambert Ngueme Araina, un talent de Coton Sport dont le transfert au Maroc a marqué la chute de sa carrière sportive. Il évolue désormais en Irak.

Pour approfondir :   Tennis: Serena Williams devance l’Allemande Steffi Graf, en remportant son 23ème tournoi de Grand Chelem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yondjo

CAN U17 : Angel Yondjo, le nouveau Samuel Eto’o affiche ses objectifs

Embiiid

Le basketteur camerounais Joël Embiid élu MVP de la NBA