in

L’examen du BEPC sera repis dans la région de l’extrême Nord ce 3 juillet

La décision est du ministre des Enseignements secondaires, qui a eté prise Jeudi dernier au sortir d’un point de presse tenue dans son ministère.

1340179884490

Cette session s’impose à la suite d’un incendie qui a consumé le bloc administratif du lycée de Mora dans la nuit du lundi 18 juin autour de 19h. « A l’intérieur du lycée se trouvaient les copies corrigées de 12 sous-centres de BEPC,

session 2012. 2411 candidats à cet examen sont concernés par le sinistre », explique le ministre Bapès Bapès
.Si les causes de l’incendie ne sont pas encore connues, on sait néanmoins que la totalité des copies corrigées au lycée de Mora a brûlé.

Pour approfondir :   Jean-Marie Biada : « Il y a eu des signes avant-coureurs du débarquement de Dikoum »

Sont concernés, les  candidats de 12 sous-centres de l’Extrême-Nord ayant composé dans douze lycées de la région. Les corrections étaient complètement achevées et les reports de notes étaient envisagés lorsque le sinistre est survenu.

Le préjudice moral éprouvé par les candidats touchés par ce sinistre est évident. Mais la reprise de l’examen est le moindre mal pour leur sauver l’année scolaire, assure Alain Blaise Bisse Béa, directeur des Examens, des Concours et de la Certification au ministère des Enseignements secondaires

Pour approfondir :   Affaire Rolande Ngo Issi : Cyrille Rolande Bechon demande de sanctionner les policiers concernés par l’affaire

25 000 candidats au BEPC ont composé à l’Extrême-Nord sur un effectif national estimé à 225 000.

 


 

 

Vos commentaires ici



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Droit d’auteur : La Cmc annonce des poursuites judiciaires contre la Socam

Les journaux « La Météo » et « L’Anecdote » avertis par Le Conseil National de la Communication