in

Joseph Emmanuel Ateba : « Paul Biya reconnaît n’avoir rien apporté au Cameroun pendant plus de 40 ans de règne »

Le militant du mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a fait cette sur son compte Facebook, le vendredi 28 juillet 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Biya Poutine
Paul Biya et Vladimir Poutine - DR

L’aveu d’échec de Paul BIYA qui vient de Russie.

Le Président Paul Biya a rencontré son homologue russe Vladimir Poutine, le 27 juillet 2023, au cours d’une réception qu’a offerte le président de la Fédération de Russie en l’honneur des Chefs d’État et de Gouvernement conviés au 2ème Sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg. C’est la première visite de Paul Biya en Russie. Il y a eu un tête-à-tête entre le Président de la Fédération de Russie, Son Excellence Monsieur Vladimir POUTINE et le Président de la République du Cameroun, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, en marge du Deuxième Sommet Russie-Afrique 2023. L’intérêt de la Russie pour l’Afrique est ancien. Le Président Paul Biya a rappelé les bienfaits de la relation entre l’Afrique lors de la plénière de ce matin. Il a plaidé pour une meilleure représentation de l’Afrique au niveau de l’économie mondiale.

Pour approfondir :   CAN 2021 : La prestation controversée de Fally Ipupa, au stade Paul Biya d’Olembé lors de la cérémonie d’ouverture

Pour Joseph Emmanuel Ateba, c’est un aveu d’échec. « Quand on a régné pendant plus de 40 ans dans un pays riche comme le Cameroun, on ne va pas dans une rencontre comme celle de Russie quémander les céréales et demander de l’aide, on va présenter son potentiel pour en vue d’obtenir des partenariats. Bref, on va vendre l’image les performances et les capacités de son pays. Le Cameroun mérite du respect. Avec son potentiel en ressources de toutes natures, le Cameroun devrais avoir d’autres préoccupations aujourd’hui que ceux liés à la nourriture et être capable d’assurer sa propre sécurité. En écoutant Paul BIYA lors de ce sommet, l’on constate qu’il reconnaît n’avoir rien apporté au Cameroun pendant plus de 40 ans de règne », écrit le cadre du MRC.

Pour approfondir :   Joshua Osih : «Je n’ai jamais eu un quelconque avantage venant du pouvoir »

« L’Afrique ne peut pas éternellement assumer le statut d’assisté à cause de l’incompétence de ses dirigeants. Il est inadmissible que les dirigeants de tout un continent  se mettent en rang pour aller  quémander la nourriture et la protection à un pays fusse-t-il une puissance militaire », propose le Senacom du MRC.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tamfu Kamto

Me Tamfu Richard à Maurice Kamto : « Si ça t’a dépassé, tu laisses »

sdf ni john fru

[Tribune] John Fru Ndi : un « opposant de convenance »