in

Jean-Pierre Nsame : « En 2019, je n’ai pas été convoqué pour la CAN alors que j’étais le meilleur buteur camerounais en Europe»

Nsame Nsame 11

L’attaquant de Young boys de Berne n’a toujours pas digéré sa non sélection par Clarence Seedorf lors de la Coupe d’Afrique 2019 en Egypte.


Nsame Nsame 11
Jean-Pierre Nsame (c) Droits réservés

L’ancien entraîneur des Lions indomptables avait fait le choix de ne pas convoquer Jean-Pierre Nsame pour la CAN 2019 malgré une saison très prolifique du joueur de 28 ans. Deux ans plus tard, le natif de Douala est revenu sur cet épisode en même temps qu’il a exposé les conditions d’un retour en sélection.

« La première fois, j’ai été déçu d’une prise de décision, mais que j’ai acceptée, de l’ancien sélectionneur Clarence Seedorf. Je m’étais donné les moyens pour être en position d’aller à la CAN 2019, j’avais fini meilleur buteur camerounais en Europe à ce moment-là, mais il a préféré faire un autre choix. Je le respecte, mais il ne m’a pas donné d’explication convaincante, puisque parmi les attaquants qui étaient là, j’étais celui qui marquait le plus. Maintenant, je continue à travailler, et je m’efforce de me mettre en position pour avoir la possibilité de m’imposer. Je répondrai présent. Mais les choix, les décisions, les histoires, ce n’est pas moi qui les contrôle », explique-t-il dans un récent entretien accordé à FIFA.com

Pour approfondir :   Magistrature : Paul Biya nomme de nouveaux présidents pour les trois chambres de la Cour Suprême

« L’objectif reste toujours dans ma tête. Mais je suis simplement confronté à une situation qui ne me satisfait pas, dans les rapports, dans les choses qui se disent et les prises de position, sachant que tout avait été éclairci bien avant. Aujourd’hui en tout cas, je ne suis pas contre venir en sélection et voir comment ça se passe, si les choses sont arrangées. Il y a un nouveau sélectionneur, et j’ai eu des expériences qui se sont mal passées avec les anciens. Tant qu’on ne me parle que du terrain, les à-côtés ne m’intéressent pas. Donc envisager de venir, bien sûr. Dans un contexte où tout va bien », poursuit l’ex sociétaire d’Angers.

Pour approfondir :   Cameroun : Découverte d’une usine clandestine de fabrication des produits cosmétiques et whiskys frelatés à Yaoundé


 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sadi Com

Journée mondiale de la Liberté de la Presse : L’intégralité du discours de René Emmanuel Sadi

Jean Michel Nintcheu sdf

Jean Michel Nintcheu : « Les manœuvres de diversion sur fond de règlement de comptes intra sérail ne sauraient prospérer »