in

Inondations: Paul Biya annoncé dans le septentrion cette semaine

 Parmi les passagers du train qui a quitté Yaoundé en direction de Ngaoundéré ce samedi 15 septembre 2012, à la tombée de la nuit, se trouve en grand nombre des éléments de la Garde présidentielle. « Nous allons dans le nord demain. Le président doit s’y rendre au plus tard mercredi »

, confiait vendredi, un soldat de cette unité d’élite à un de ses proches.

Biya

Contactées, nos sources au Cabinet civil de la présidence de la République confirment « un projet de voyage du président pour le septentrion» mais refusent d’en dire davantage. Sur place à Garoua, la résidence présidentielle est en chantier. Des travaux sont également perceptibles dans la ville. La Nouvelle Expression signale même ce matin, la présence de Martin Belinga Eboutou, le directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, dans la ville. Tout ce qui confirme l’éminence d’une arrivée de Paul Biya.

33 513 victimes

Cette descente sur le terrain du Chef de l’Etat, si elle se concrétise, sonnera comme une réponse aux critiques à lui faite par une partie de la presse depuis son retour au pays le 10 septembre dernier après un séjour privée en Europe. Elle dénonce son « indifférence » face aux inondations dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord qui ont fait de nombreuses victimes.

Pour approfondir :   Djeukam Tchameni : « Je n'ai jamais été nommé par Biya et je n'accepterais aucune de ses nominations »

Selon le ministre de la Communication qui a donné un point de presse vendredi sur la question, on dénombre à ce jour 12 morts, un disparu, 27 000 sans abris, 6 500 déplacés et plusieurs habitations et cultures détruites et de nombreux troupeaux de bétail abandonnés.

Paul Biya au fait de la situation

Comme pour répondre aux critiques sus évoquées, Issa Tchiroma Bakary a également tenté de démontrer que le président de la République qui « a d’ores et déjà fait débloquer une somme de 1,5 milliards de Fcfa pour l’acquisition des denrées alimentaires, de médicaments, de fournitures scolaires de première nécessité et pour le recasement rapide des populations déplacées » suit la situation depuis son déclenchement le 13 août.

Pour approfondir :   Décès de Patrick Ekema : La réaction de Serges Espoir Matomba

C’est lui qui a par exemple décidé de la descente du ministre de l’Administration territoriale sur le terrain du 31 août au 04 septembre ou de l’intervention d’une mission technique du génie militaire à Maga, l’un des arrondissements de l’Extrême-Nord sinistré. Il a par ailleurs décidé d’investir un peu plus de 123 milliards dans un programme sanitaire, infrastructurel, technique, préventif, administratif, institutionnel, social et prospectif à cours et moyen terme. Dans ce programme, il est par exemple prévu la construction d’une digue route de 330 km du Bec de canard de Gobo jusqu’à Kousseri, pour favoriser la canalisation des eaux vers le lac Tchad.

Aboudi Ottou

*Le Titre est de la rédaction

 


Vos commentaires ici



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul Biya aurait recu Samuel Eto’o Mercredi dernier au Palais de l’Unité

Ligue des champions 2012-2013 : les Africains engagés