in

Grève des enseignants : face aux intimidations de l’Etat, des syndicalistes veulent passer à la vitesse supérieure

Les enseignants grévistes prévoient d’intensifier leur mouvement en réponse aux pressions et intimidations des autorités

Grève des enseignants
Grève des enseignants prévue le jour de la rentrée

Le Syndicat des enseignants du Cameroun pour l’Afrique (Seca) dénonce les tentatives de saboter la grève, notamment à travers l’opération « craie morte ». Cette opération consiste en des retraits d’emploi du temps, des suspensions de salaire, et d’autres formes d’intimidation. Face à ces pressions, les grévistes envisagent désormais une grève d’usure, où ils pourraient déserteur les établissements scolaires pendant plusieurs semaines d’affilée. Ils dénoncent un climat de répression et de non-respect des accords conclus avec le gouvernement. La situation dans le secteur éducatif au Cameroun reste tendue, avec des enseignants déterminés à faire valoir leurs revendications.

Des enseignants victimes d’intimidations

La riposte gouvernementale à l’effet de dissuader les enseignants grévistes s’est fait ressentir. Les grévistes évoquent des « retraits d’emploi du temps, des suspensions de salaire, etc. Ils estiment avoir inventorié 12 formes d’intimidation sur le terrain. Face à ces pressions, ils décident de passer à la vitesse supérieure. Désormais, les enseignants en grève envisagent un appel général à déserter les établissements scolaires sur plusieurs semaines d’affilée. « Nous sommes en train d’utiliser la technique de grève d’usure, c’est-à-dire une grève qui peut s’étendre sur le temps. Cela consiste à faire une semaine de travail sur quatre par mois », a expliqué un syndicaliste ce 29 novembre sur les antennes de Radio France International.

Pour approfondir :   Promotion immobilière : La Banque mondiale veut accompagner l'association des promoteurs immobiliers du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franc Biya

Franck Biya dévoile son expérience en tant que fils du Chef de l’Etat

Cimencam

Le gouvernement annonce la baisse du prix du ciment à Yaoundé et à Douala