in

Fichier solde de l’État : Le Minfi met fin au système de virement bancaire collectif

MINFI CAMR

Le mercredi 14 aout 2019, une convention a été signée entre le ministre des Finances et les responsables des établissements bancaires et de microfinances, a appris lebledparle.com.

MINFI CAMR
MINFI – DR

À partir de la fin de ce mois d’août 2019, les salaires des 388 000 agents publics et pensionnaires seront virés de façon individuelle, ceci grâce au système de télé compensation en Afrique (Systac) mise en place en avril 2019.

L’avantage de ce système qui vient remplacer le Sygma (Système de gros montants automatisé) à en croire Sylvestre Moh Tangongog, Directeur général du Trésor est « Chaque virement qui quitte le ministère des Finances va à destination d’un bénéficiaire spécifique. Ce n’est plus un montant global qui est envoyé à la banque avec la possibilité d’être réparti. Nous avons désormais la possibilité d’identifier les matricules fictifs. Sur les 410 000 matricules, nous avons pu valider 388 000. C’est-à-dire que plus de 20 000 matricules ne sont pas validées. Nous ne disons pas que c’est des matricules fictifs ».

Les Banques concernées par ce dispositif auront pour rôle « d’identifier, s’assurer que les bénéficiaires sont les gens qui travaillent dans la fonction publique parce qu’en cas de matricule fictif, la responsabilité de la banque ou de l’établissement de microfinance sera engagée » précise le DG du Trésor.

Pour approfondir :   Cameroun : Revue de presse de ce lundi 30 septembre 2019

Avec elles, les opérations de virement doivent se dérouler en 72 heures en intégrant les rejets « Disons qu’en 48 heures, les comptes sont déjà crédités » rassure Sylvestre Moh Tangongog.

Le paiement de la solde via Systac vient abroger le mode paiement via Sygma qui allait à l’encontre de l’article 43 de la Charte de bonne conduite qui interdit « d’agréger les valeurs nominales de moins de 100 millions FCFA pour en faire une seule opération de gros montant. Dans le cas contraire, l’adhérent destinataire se réserve le droit de retourner les fonds ainsi reçus ».

Selon le journal EcoMatin en kiosque cette semaine, « ce mode paiement vise également à assainir le fichier solde, par le toilettage régulier des cas de décès des agents publics, des relevés d’identité bancaire erronés et des agents fictifs qui gonflent le solde au fil des mois. Avec ce système, il sera possible d’identifier en temps réel le bénéficiaire final du virement à toutes les étapes du traitement de la solde ».

Pour approfondir :   Grand dialogue national/Franck ESSI : « Le Premier Ministre ne peut pas présider les débats »

Pour rappel, le ministre Louis Paul Motaze, a engagé courant 2018 une vaste campagne d’assainissement du fichier solde de l’État sur l’ensemble du territoire national. Les premiers fruits de cette traque ont conduit le 2 mai 2018, à l’interpellation de six hauts cadres en service au Minfi.

Ils sont accusés d’avoir détourné 13 milliards FCFA à travers le paiement des salaires indus à certains fonctionnaires contre rétrocommissions.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECOLE DE POLICE ABIDJAN

Scandale sexuel : Un sergent-chef surpris en pleins ébats sexuels avec une élève sous-officier en Côte d’Ivoire

Martin Poulibe

Urgent : L’acteur Martin Poulibe victime d’un accident de circulation !