in

Fecafoot : Gianni Infantino et Ahmad Ahmad félicitent Seidou Mbombo Njoya

ahmad ahmad et infantino

En adressant des lettres de félicitation ce 17 décembre 2018, les présidents  de la CAF et de la FIFA  valident l’élection de  Seidou Mbombo Njoya, comme le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).


ahmad ahmad et infantino
Gianni Infantino et Ahmad Ahmad – DR

Dans sa correspondance  Ahmad Ahmad, félicite le nouvel homme fort de la tour de Tsinga et lui présente ses sincères vœux pour la réussite de son mandat. Bien plus, le malgache a la ferme conviction que Seidou Mbombo Njoya, installé officiellement ce mardi 17 décembre 2018 va développer le football local. « Je reste convaincu que ce nouveau mandat confortera votre détermination à développer le football camerounais encore davantage et vous permettra de récolter les fruits de votre importante implication et dévouement », écrit Ahmad Ahmad.

Pour approfondir :   Roméo Dika saisit un cabinet d’avocats français pour réclamer ses 90 millions à Paul Biya

Gianni Infantino qui félicite aussi à son tour Seidou Mbombo Njoya tout en lui souhait plein succès va dans le même sens qu’Ahmad Ahmad en soulignant que la riche expérience du nouveau président va lui permettre de développer le football local. « Je suis convaincu que vos connaissances, votre expérience en tant qu’ancien Vice-président de la Fecafoot et Directeur du bureau de développement FIF à Yaoundé, sans oublier vos qualités personnelles, auront un impact significatif sur la continuité du développement de notre sport dans votre pays », indique le président de la FIFA.

Le patron de l’instance mondial de football lui réitère son soutien, ainsi que celui de son personnel et adresse par la même occasion une invitation à Zurich en Suisse pour le féliciter de vive voix et l’introduire dans les arcanes de l’instance faitière du football mondial.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Serge aimee bikoi

Serge Aimé Bikoi : « L’écran de fumée de la nomination des jeunes et des femmes à des postes de responsabilité au Cameroun »

Narcisse mouelle

CHRONIQUE : Lettre d’une MISS au Ministre des arts et de la culture