in

Ebolowa : Les populations s’insurgent contre les forces de l’Ordre et de sécurité après l’assassinat d’un jeune de 33 ans

Ebolor scaled

Les habitants du quartier Meka Biyeng ont barricadé la route hier pour faire entendre leurs voix auprès des autorités.

Ebolor
La place des fêtes d’Ebolowa (c) Droits réservés

Les populations de ce quartier populaire de la ville d’Ebolowa, chef-lieu du Sud dénoncent l’indolence des forces de maintien de l’Ordre et de sécurité. Ils ont barricadé la route pour se faire entendre.

L’assassinat d’un jeune homme de 33 ans par des présumés malfrats est la goutte d’eau qui a débordé le vase. Des sources médiatiques, le jeune homme a été agressé aux environs de 23h dans la nuit de dimanche et a rendu l’âme au petit matin du lundi 13 décembre.

Cependant, déplorent les populations, elles n’ont pas vu l’ombre d’une autorité la suite du drame : « Nous voulons aussi qu’ils sillonnent les rues des quartiers comme ils sillonnent les bars », a souhaité un riverain.

En cette période de fêtes de fin d’années, les habitants d’Ebolowa appellent les hommes en tenue à jouer le rôle qui est le leur face à la montée fulgurante de l’insécurité ; c’est-à-dire, la protection des personnes et de leurs biens.

L’on espère que le message est arrivé auprès des principaux destinataires qui sauront prendre les mesures qui s’imposent pour pallier la situation dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tournee nationale de Samuel Etoo

Fecafoot : Samuel Eto’o bloque les employés retardataires hors du portail 

Cameroun : La production de banane à la hausse de plus de 15 % en 2021