in

Ebolowa : Des produits agropastoraux accessibles à tous

IMG 2121

Des produits agropastoraux à profusion, des populations venus nombreuses se ravitailler sur place à l’esplanade du Collège Régional d’Agriculture (CRA) d’Ebolowa tout y était pour faire du mini-comice un prétexte de retrouvailles.

IMG 2121
Mini-comice 2019 Ebolowa (c) Lebledparle

Des quatre coins de la région du sud ils sont venus : agriculteurs, éleveurs, producteurs et prestataires de services prendre d’assaut les quelques 400 stands disponibles et offrir le meilleur de leur création au cours de ce rendez-vous habituel d’échanges et d’enrichissement.

A leurs côtés, Mme Clémentine Ananga Messina, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural en Charge du Développement Rural, venue apporter un message d’encouragement aux « Seigneurs de la terre » en ces termes : « il faut produire plus dans la région du sud. Les grands projets structurants dans la région offre de grandes opportunités et les marchés à conquérir vont jusqu’aux pays voisins ».

Pour approfondir :   Pierre Nka : « Jean-Bruno Tagne dévait refuser l’offre de Samuel Eto’o »

Expliquant le nouveau système d’accompagnement des entrepreneurs ruraux contenue dans la nouvelle politique de décentralisation, le Ministre a pris sur elle la responsabilité de ramené les doléances des uns et des autres à qui de droit.

Si la production a connu juste une légère augmentation sur celles des précédentes éditions, 2019 a vu l’entrée en jeu de cultures nouvelles et la participation très appréciée par le Ministre de tous les quatre départements.  

Tubercules, plantains, produits de mer frais et fumé, petits ruminants, huile de palme, alcool d’ail…chacun trouvait son compte, et pour les visiteurs fatigués et assoiffés, un espace de rafraîchissement et de restauration était ouvert.

Pour approfondir :   Cameroun : Paul Biya ouvre la concurrence dans le domaine du ramassage des ordures

En bon pédagogue, le Délégué Régional MINADER du sud a tenu à rappeler aux uns et autres le critère principal d’évaluation dans le cadre d’une compétition donnant droit à des prix par filière : le prix accessible.

 A terme, des prix et diplômes ont été remis à près d’une centaine de lauréats ceci pour les encourager et leur permettre de booster leurs productions durant les saisons à venir.

Rendez-vous a été pris pour 2020 avec serment de faire beaucoup mieux.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parlement

Cameroun : Le tour de l’actualité hebdomadaire 16-20 décembre 2019

Capture

Etats Unis : Une grand mère de 82 ans fracasse son cambrioleur et l’envoi à l’hôpital