in

Dj Arafat :  » Beaucoup veulent m’abattre. Rien que pour ça »

yoro

La tête d’affiche du coupé-décalé, Arafat Dj, tourne le disque. Au centre d’une vive polémique qui l’oppose ces derniers temps à des organisateurs de spectacle et certains de ses proches, l’artiste est sorti de ses gongs pour faire connaître sa part de vérité, récemment à l’Espace Nandjelet, à Cocody-Sogefia, entouré de son père et de l’avocat de la famille, Alain Bokola. 

yoro
Le fait majeur remonte à un mois. Son spectacle annoncé le 5 mai 2012, à Bouaké, n’a pas eu

lieu. Le coupé-décaleur Arafat DJ et son père Wompi qui a désormais décidé de s’impliquer dans la gestion de sa carrière ont frôlé la prison.

Arafat a pris le micro. «Des amis sont venus me voir pour un concert à Bouaké. J’ai signé avec eux pour 10 millions Fcfa. Ils m’ont donné une avance de 5 millions Fcfa. J’ai signé. Mon père aussi. Après, je suis parti pour l’Europe. Le concert était prévu le 5 mai 2012. M. Edgard Houphouët avec qui on avait tenté l’expérience au Palais de la culture de Treichville, avait bien avant contacté mon père. Cela ne signifie pas que la proposition d’Edgard ne m’intéressait pas parce qu’il voulait me payer moins. Mon père et moi, on s’est dit : « M. Edgard veut organiser son concert en avril alors que M. Djigbénou a choisi le mois de mai. On était en train de réfléchir là-dessus. On n’avait rien décidé encore. Entretemps M. Djigbénou apprend que le gouvernement ivoirien venait d’interdire les concerts dans les stades. Automatiquement, il m’a réclamé son argent». Devant ce changement brusque d’avis, Arafat dit lui avoir demandé la raison. Ce dernier, selon lui, lui a répondu qu’il abandonne le projet sans toutefois faire cas des nouvelles mesures qui le pénalisent. «Il a plutôt évoqué le fait qu’on ait déjà signé avec M. Edgard. Pourtant, à cause de la date du 5 mai, on a annulé une tournée qui devait nous conduire, du 2 au 23 mai aux Etats-Unis. Mais il ne voulait rien savoir. Pendant qu’on était en discussion, il a envoyé une convocation de police à mon père. Et ils sont venus soulever mon père. J’étais en Europe, avec les deux pieds paralysés. On a payé 2 millions Fcfa puis 500 mille. Lorsque je suis rentré de Paris, le jeudi 17 mai à 19h 40, la Pj (police criminelle, ndlr) et M. Djigbénou sont venus me cueillir à l’aéroport d’Abidjan pour me réclamer le reste de l’argent. Et j’ai payé cash à l’aéroport», explique le chanteur au look d’enfer.


Une histoire louche 


Toujours à Yamoussoukro. Une histoire similaire a également porté un coup à sa notoriété. Le samedi 2 juin dernier, en effet, des organisateurs d’un concert de bienfaisance l’accusent de ne pas avoir honoré le contrat comme il se devait. «On a signé un contrat dont je ne voulais même pas. Mais comme ils sont passés par mon père, presque en pleurs, j’ai accepté. Pendant ce temps, je me trouvais à Paris. Le spectacle devait avoir lieu à Gagnoa. Ils ont donc conclu avec mon père un contrat d’un montant de 900 mille Fcfa. Une somme que je ne voulais pas car je voulais prendre 3 millions 500 Fcfa – les 1 million, 1,5 million, je ne suis plus dans ça. Je devais rentrer sur Abidjan. Mais je n’ai pas pu. C’est ainsi que les promoteurs ont eu la gentillesse de décaler la date. En plus, ils ont décidé de ne plus organiser le concert à Gagnoa mais à Yamoussoukro. Le rendez-vous était donc pris le 2 juin, à 15 h, à Yamoussoukro. Le même jour, le ministre Ahmed Bakayoko a souhaité que je vienne prester lors d’une rencontre dans la soirée, à son domicile, avec les Eléphants, après leur match contre la Tanzanie.» Arafat Dj affirme que les gens de Yamoussoukro étaient avertis de son rendez-vous et qu’ils devaient en tenir compte. Son équipe et lui, souligne le chanteur, sont arrivés dans la ville à 15 h précises par un temps pluvieux. «Directement, ils nous ont envoyés à Radio Jam de Yamoussoukro. J’ai proposé une caravane à travers la ville. Ils n’ont pas accepté et ont préféré qu’on aille se reposer à l’Hôtel Président. Sous prétexte qu’il n’y pas de foule, ils ont retardé le spectacle. Jusqu’à 20 h, on n’avait pas encore joué. C’est dans cette attente que le ministre, Drogba, Kader Kéité, en somme tout le monde, des gens qui m’aiment bien dans ce pays, m’appellent. A votre avis, qui avait tort ? Ils attendaient que la salle soit pleine d’abord. Mais un contrat, c’est un contrat, l’heure, c’est l’heure. Je m’en voudrais si je n’avais pas mis pieds à Yamoussoukro. J’étais traqué. Alors, je me suis dit : « Prends la route sans leur consentement. Et j’ai pris la route à 21 h, après avoir consulté mon avocat, Me Alain Bokola. Je suis rentré à Abidjan à 22 h 30. J’ai risqué ma vie, je roulais à 250Km/h. Certes cela a fait mal à mes fans. Je leur demande pardon. Mais ils ne savaient pas ce qui s’était passé», confie le leader du coupé-décalé.
Pour Arafat Dj, il n’est donc pas question de rembourser l’acompte d’un montant de 400 mille Fcfa qu’il a perçu sur le cachet de ce spectacle avorté qui a failli tourne au drame, la foule s’étant sentie flouée. «Mais on s’est déplacé, on a mis du carburant dans les voitures. Ma dernière Mercedes CLS 350 2012 m’a pris 70 mille Fcfa et la Humer, au moins 120 mille Fcfa. En plus, la boîte à vitesse de cette Humer a pris un coup. Vous avez vu le mécanicien tout à l’heure qui est venu me demander 2 millions 500 Fcfa pour la changer. Si je mets toutes ces factures sur leur compte, pourront-il me les payer ?», fait observer Arafat Dj qui jure que désormais, à 26 ans révolus, il ne peut plus se permettre des erreurs de débutant. 
En attendant, Arafat Dj envisage de se réconcilier avec son public. «On ne va plus travailler avec ces promoteurs avec qui on a signé. Mais on va s’arranger pour donner un concert gratuit à une bonne date. Il s’agira de demander pardon à tous nos fan de la capitale», promet le coupé-décaleur.

Pour approfondir :   Cameroun : La supposée "revenante" de Mbanga s'exprime "C'est faux que je suis morte" (Vidéo)


Et cette fameuse histoire avec sa copine 


En outre, l’affaire Alexia Bodji, son ex-copine, qu’il a battue et dont les images sur l’Internet ont jeté l’émoi au sein de la communauté internationale, lui colle à la peau. Il s’en défend : «Il y a eu des histoires entre elle et moi. Elle m’avait trompé avec un de mes amis. J’aimais ma copine. Si je vous dis le contraire, c’est que je mens. Donc le fait d’apprendre qu’elle me trompe, ce que j’ai vérifié suite à mes petites enquêtes. Donc était un peu énervé, étant dans tous mes états, j’ai porté main à ma copine. Excusez-moi, je n’aurais pas dû en arriver là. Mais j’étais fatigué, je n’étais pas dans un état normal. Je précise que cette scène s’est déroulée en 2010. Elle ne s’est pas passée en 2012 comme on a voulu le faire croire parce que je me suis séparé de la fille en 2010, après que je l’aie tapée. Certes je n’avais pas le droit de lui porter main parce que je ne m’étais pas marié à elle. Je n’avais pas le doit d’agir comme je l’ai fait. Mais vous-même qui êtes des hommes, mettez-vous à ma place. On vient vous annoncer que votre propre ami couche avec votre femme, même si vous ne frappez pas les femmes, je n’imagine pas ce que vous alliez faire sur-le-champ. J’ai demandé pardon à tous mes fanatiques parce que j’ai mal agi. Il y avait beaucoup de personnes chez moi. Donc je ne sais pas qui s’est permis de filmer la scène pour que la vidéo se retrouve sur Internet.»
Arafat Dj ne s’étonne pas que cette vidéo ait été publiée deux semaines avant mon concert au Bataclan, en France, le 30 avril 2012. Selon lui, à cause de cette affaire, des associations européennes ont failli porter plainte contre lui. Pis, il se souvient qu’il a eu 25 dates annulées au Canada pour un cachet de 3000 dollars chacune. De plus, comme le chanteur l’affirme, il a failli faire l’objet d’une poursuite judiciaire au plan local. « Grâce à l’intervention de beaucoup de personnes, il y a eu plus de peur que de mal. On a pu régler le problème. On a demandé pardon à la mère d’Alexia. Je précise que c’était pour nuire à mon concert qu’ils ont pris la photo d’une fille qui a été tabassée depuis 2005 au Etats-Unis. Ils l’ont mise dans les journaux et l’ont collée au visage d’Alexia. Juste pour nuire à ma carrière musicale. Cela m’a coûté l’annulation d’émissions sur plusieurs chaînes de télévision dont M6. Il n’y avait que Trace Tv qui continuait de passer nos spots sur le Bataclan dont on a fait presque le plein. En effet, sur 1500 nous avons réussi à faire entrer 1400. Voilà, tout s’est bien passé», accuse Arafat, avant de s’interroger : «Je me demande qui a fait le montage de cette vidéo pour la mettre sur Internet. Je ne sais pas. J’ai eu beaucoup de problèmes avec des personnes, des amis à moi, dont je ne veux pas citer les noms. Ils étaient avec moi dans le temps. Je ne sais pas qui a filmé la scène et qui a fait le montage de cette vidéo. Néanmoins je suspecte quelques personnes qui ne sont pas des artistes mais je ne veux pas faire leur promo
Mais pourquoi des gens s’acharneraient-ils sur Dj Arafat ? «Parce que je suis le numéro 1 du coupé-décalé. Et ça fatigue de me voir avec de grosses voitures, de voir que je suis tout le temps à la mode. Beaucoup veulent m’abattre. Rien que pour ça», coupe-t-il sans balbutier.

Pour approfondir :   Yaoundé : une femme sur une moto, meurt la tête écrasée après que des agresseurs ont tenté d’arracher son sac

 

 

 

Vos commentaires ici

 


 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesdames, voici le blog qui vous donne des secrets pour vos cheveux

A la découverte de Nana ARDO, la révélation comique de l’année (Vidéo)