in

Yaoundé: Deux enseignants percevaient le salaire de leur collègue démissionnaire

Complices de faux et d’usage de faux, deux enseignants, Christophe B. et René N. reconnaissent avoir perçu illicitement la somme de 2 500 000 F après avoir monté de faux dossiers.

5421

Leur arnaque commence lorsqu’un enseignant tout juste diplômé de l’Ecole normale supérieure (Ens) quitte le Cameroun pour s’installer à

l’étranger avant la délivrance de son numéro matricule. Ayant appris le départ de leur collègue, Christophe B. et René N. « sûrement de la même promotion », selon une source au commissariat central n°1, constituent de faux dossiers pouvant leur permettre d’entrer en possession du salaire du démissionnaire.

Pour approfondir :   Cameroun : Owona Nguini soutient Paul Biya sur le plateau de Vision4

Pour arriver à leurs fins, ils prennent la photocopie de la carte d’identité de l’enseignant qui s’est expatrié et s’en fabriquent chacun un exemplaire, en y insérant leurs propres photos. Ils se rendent ensuite pendant quelques mois au ministère des Enseignements secondaires pour percevoir son salaire à tour de rôle. Ils bénéficient même d’une allocation du ministère lorsque l’un d’entre eux est victime d’un accident de la circulation. Les complices ont prospéré dans leur fraude jusqu’à la semaine dernière. En effet, les deux imposteurs ont failli à leurs habitudes et se sont rendus le même jour au Minesec pour retirer le bon de caisse. Ce qui a tout de suite éveillé l’attention du préposé à la distribution des bons de caisse. Ils ont été arrêtés et gardés à vue au commissariat central n°1 où ils sont passés aux aveux. Les deux hommes, par ailleurs, beaux-frères ont été déférés et placés en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui.

Pour approfondir :   Apparition d’un halo solaire à Yaoundé : Le décryptage du crytocommunicologue François Bingono Bingo  


Vos commentaires ici



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tribalisme – Universite Catholique: Mgr Tonye Bakot contre étudiants et enseignants de l’Ouest

Un bus de transport de la Société de « Le Bus » a pris feux ce jour