in

Des policiers du commissariat du 2e arrondissement de yaounde liberent un braqueur

Vendredi 29 juin 2012, un vigile en faction devant une maison d’édition où il travaille est agressé par deux inconnus. Il reçoit plusieurs coups de poignard de l’un d’eux, qui réussira à s’enfuir, emportant comme butin une somme de 30 000Fcfa qui lui est arrachée; en sus de son téléphone portable.

Des policiers du commissariat du 2e arrondissement de yaounde liberent un braqueur

La scène se déroule au petit matin non loin de la station service MRS de l’Omnisport, au lieudit

Texaco Omnisport.

Secouru par la population, Nguélé Ovohot, âgé de 40 ans, réussit à maîtriser le second braqueur, qui est aussitôt conduit au commissariat régional du 2e arrondissement de Yaoundé, au lieu de la délégation régionale de la Police judiciaire (Drpj) plus proche et autant mobile, car disposant des équipes de l’Esir. Ensuite, la victime du braquage se rend à l’hôpital pour les soins médicaux. Lorsqu’il arrive dans ce commissariat le lundi 02 juillet 2012 une plainte à la main, il se laisse dire que son agresseur a été déféré auparquet d’Ekounou. Sans se poser de questions. Il s’y rend à son tour, pour vérification de cette information.

Surprise, le brigand ne s’y trouve pas non plus et n’y a même jamais été transféré. Retour au commissariat, plus personne ne daigne donner suite à sa préoccupation. Le brigand s’est dissout dans la cellule, peut-être sous l’effet dévastateur d’une puissante composition chimique agissant sans laisser de traces. En tout cas, le constat est clair, moyennant certainement quelques pourboires, l’agresseur a été remis en liberté par ses complices, aussitôt que la victime a tourné le dos pour l’hôpital.

Peine perdue, Ovohot semble découragé vue le rapport de force qui le met dans une triste posture de faible perdant dans cet environnement où sévissent cruellement les affres d’une corrosive corruption.

{source}
<!– You can place html anywhere within the source tags –>

<div class=”fb-like-box” data-href=”https://www.facebook.com/LeBledParle” data-width=”200″ data-height=”100″ data-show-faces=”false” data-stream=”false” data-header=”true”></div>
<script language=”javascript” type=”text/javascript”>
// You can place JavaScript like this

</script>
<script language=”javascript” type=”text/javascript”>
    // You can place JavaScript like this
    
</script>
<?php
    // You can place PHP like this
    
?>

<br/>
{/source}


{source}
<!– You can place html anywhere within the source tags –>
<div class=”fb-like” data-href=”http://lebledparle.com/index.php/societe/352-des-policiers-du-commissariat-du-2e-arrondissement-de-yaounde-liberent-un-braqueur” data-send=”true” data-width=”500″ data-show-faces=”true” data-action=”recommend”></div>

<script language=”javascript” type=”text/javascript”>
    // You can place JavaScript like this
    
</script>
<?php
    // You can place PHP like this
    
?>
{/source}

Vos commentaires ici
{source}
<!– You can place html anywhere within the source tags –>

<div class=”fb-comments” data-href=http://lebledparle.com/index.php/societe/352-des-policiers-du-commissariat-du-2e-arrondissement-de-yaounde-liberent-un-braqueur” data-num-posts=”4″ data-width=”500″></div>
<script language=”javascript” type=”text/javascript”>
    // You can place JavaScript like this
    
</script>
<?php
    // You can place PHP like this
    
?>
{/source}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Sangmélima (SUD): Un serpent boa retrouvé dans un domicile

    Yannick Noah encore personnalité préférée des Français