in ,

Défense : 1 000 nouvelles recrues radiées de l’armée

le Mindef radie 1000 soldats
1000 nouveaux soldats radiés de l'armée pour faux dossiers

Elles sont en voie d’être remise à leur famille dans l’attente des sanctions de Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence chargé de la Défense. 

Dans le but de répondre aux différents conflits dans lesquels les Forces de défense et de sécurité sont engagées, le gouvernement a en effet engagé un processus de renforcement des effectifs de l’armée. Cette année, le Mindef a lancé le recrutement de 1 080 sous-officiers, 3 000 gendarmes et 5 330 soldats et matelots de 2e classe. Pour un total de 9 410 nouvelles recrues. Mais parmi ces recrues, il y en a qui sont passées par des chemins douteux pour y arriver.

Dans un document d’une quinzaine de pages diffusé ce mercredi 10 août 2022, le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense (Mindef) sanctionne des candidats détenteurs de faux diplômes qui ont passé différents concours d’intégration dans les corps de l’armée et de la gendarmerie en 2022. Il s’agit de près de 1 000 nouvelles recrues dans les forces de défense, qui ont finalement été radiées.

Ces recrues suivaient déjà leur formation dans les différents camps de l’armée à travers le pays. Le Mindef remet les intéressés à leurs familles et se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Le Cameroun aux jeux de la solidarité islamique

    Jeux de la Solidarité Islamique à Konya : déjà deux médailles en bronze et une en or pour le Cameroun

    Porte-parole du ministère français des Affaires étrangères

    Guerre en Ukraine: la France invite au maintien du dialogue avec la Russie