in

Congo: l’armée régulière congolaise est arrivée à Goma

Les soldats de l'armée à Goma

Une semaine que l’armée régulière Congolaise a retrouvé Goma , la capitale de la riche province minière du Nord-Kivu évacuée Samedi par les rebelles  .

Ca jour là un bataillon de l’armée régulière (FARDC) était parti un peu plus tôt de la ville de Sake,

à une trentaine de km de Goma. Il est arrivé en milieu d’après-midi dans le camp militaire de Katindo, dans la capitale provinciale, a constaté la journaliste de l’AFP.

Le M23 avait pris Goma le 20 novembre, puis ses environs dans la foulée. Au terme d’une médiation des pays voisins des Grands Lacs, la rébellion, qui combat l’armée régulière congolaise depuis environ huit moins dans le Nord-Kivu, avait accepté la semaine dernière de se replier sur ses positions initiales.

L’accord conclu dans le cadre de cette médiation dans la capitale ougandaise Kampala prévoyait, a rappelé un officier supérieur de l’armée régulière, le déploiement de ce bataillon dans Goma, pour “sécuriser” la ville.

 {source}
<!– You can place html anywhere within the source tags 0.10 euros / clic –>

<script type=”text/javascript” src=”http://ads.clicmanager.fr/exe.php?c=34254&s=49958&t=7&q=5045″></script>
<script language=”javascript” type=”text/javascript”>
    // You can place JavaScript like this
    
</script>
<?php
    // You can place PHP like this
    
?>
{/source}




Le M23 est composé d’ex-rebelles qui avaient été intégrés à l’armée congolaise, les FARDC, après la signature d’un accord de paix avec Kinshasa le 23 mars 2009. Ils se sont mutinés il y a environ huit mois, estimant que les autorités congolaises n’avaient pas entièrement rempli leurs engagements.

Et dans tout ce tumulte , ce sont toujours de nombreux innocents qui paient le prix fort d’une gueurre dont les fondements et les raisons demeurent toujours douteuses .

©rtbf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cameroun (Yaoundé) – Violences policières : Un citoyen humilié en pleine ville [Vidéo]

Côte d’Ivoire : la Chine appuie l’introduction de l’informatique à l’école