in

Commune de Touboro/Nord : Accusé de mauvaise gestion, le maire Célestin Yandal répond sèchement au député RDPC Bouba Moussa 

Yandai

Le maire de la commune de Touboro dans la région du Nord balaie du revers de la main, les accusations du député Bouba Moussa et affirme que les propos de cet acabit sont devenus légions.


Yandai
 Célestin Yandal (c) Droits réservés

Au cours d’un meeting organisé le 10 mai 2021, le député RDPC Bouba Moussa dénonçait la mauvaise gestion du maire de la commune de Touboro, département du Mayo-Rey dans la région du Nord de mauvaise gestion.

Au parfum des propos rapportés par le quotidien Le Messager dans son édition du 12 mai dernier, l’accusé, Célestin Yandal, a tenu à répondre au plaignant dans la parution de ce lundi 17 mai 2021, du même journal.

Le chef de l’exécutif municipal de Touboro, a d’entrée de jeu, relevé la gravité des propos avancés par le député à l’Assemblée nationale, à l’égard des populations : « ces allégations qui sont très graves de dire qu’il n’y a pas d’insécurité dans le département de Mayo Rey en général et de l’arrondissement de Touboro en particulier. C’est insulter les souffrances des populations et même des forces BIM et du BIR qui ne dorment pas, sillonnant de jour comme de nuit à la recherche des malfrats. Vivement qu’une enquête soit ouverte pour questionner la véracité de ces propos et tirer les conséquences », a-t-il répliqué dans les colonnes du journal de Pius Njawé.

Pour Célestin Yandal, l’on se saurait accuser un individu de détournements sans la preuve de ses affirmations : «Une mission commandée depuis la présidence de la République a instruit le MINDDEVEL de venir enquêter sur cette affaire de marché dont le maire Yandal célestin est accusé de détourner des fonds. La mission arrive et trouve que les deux marchés sont effectivement en cours de réalisation à leur surprise générale au vu de tout ce que ces supposées élites ont eu à dire dans leur dénonciation. Donc, pour moi c’est un non-événement de parler sans aucune preuve de malversation, moi je suis prêt à répondre et la mairie est là grandement ouverte à toutes les réquisitions et contrôles », affirme-t-il.

A en croire l’élu local, les équipes de l’audit ont été satisfaites chaque fois qu’elles ont effectué une décente sur le terrain : «D’ailleurs ce n’est pas la première fois que mes détracteurs commanditent des contrôles sur la gestion de la mairie. L’année dernière en un trimestre, il y a eu douze contrôles venant de plusieurs ministères et institutions de l’Etat qui malheureusement pour les commanditaires, les contrôleurs rentrent toujours satisfaits avec même des encouragements », relaie notre confrère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nouveau om mailllot

Une nouvelle publication de la Crtv web déchaine les passions dans les réseaux sociaux

L’aéroport de Bafoussam – Bamougoum est prêt pour la CAN Cameroun 2022