in

Climat social au Cameroun : Emmanuel Macron écrit à Paul Biya

Macron et Biya

Le Président de la République française, Emmanuel Macron a écrit à son homologue camerounais Paul Biya à l’occasion de la célébration de la 47e fête de l’Unité nationale du Cameroun, le 20 mai 2019.

Macron et Biya
Emmanuel Macron & Paul Biya (c) Droits résrvés

 

L’édition de la fête de l’Unité nationale de cette année s’est tenue dans un contexte jalonné des tensions sociopolitiques : le phénomène Boko Haram à l’Extrême-nord, la crise dans les régions anglophones, les rivalités tribales…

Dans sa lettre adressée au chef de l’État camerounais, Emmanuel Macron n’a pas hésité d’affirmer son soutien à son homologue. Après avoir présenté ses « vœux de bonheur et de prospérité » à Paul Biya, et au peuple camerounais, l’homme fort de l’Élysée a rassuré son interlocuteur d’œuvrer dans la consolidation de la relation « ancienne d’amitié et de confiance », qui lie le Cameroun et la France.

« Je saisis cette occasion pour vous exprimer la solidarité et le soutien de la France dans la lutte que votre pays mène, aux côtés des pays membres de la Force multinationale Mixte, contre le groupe terroriste Boko Haram », écrit Macron.

Emmanuel Macron se dit enfin soucieux par la crise anglophone qui ne cesse de décimer les populations : « Vous savez la préoccupation que m’inspire la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Comme je vous l’ai dit en février dernier, je suis convaincu de la nécessité d’y apporter de manière urgente une réponse politique par le recours au dialogue, des mesures de détente et une accélération de la décentralisation. La France est naturellement prête à soutenir toutes les initiatives que vous pourriez prendre dans ce sens », a signalé le locataire de l’Élysée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Capture mere du bb abattu a Muyuka

Cameroun-un bébé tué le jour de la Fête du 20 mai : Wilfried Ekanga accuse un « gang de malfrats »

Pretre decore a obala

Cameroun : L’affaire d’un évêque décoré à Obala le jour du 20 mai fait grand bruit