in

Célibataire, le préfet du Nde somme le sous-préfet de Bazou de se marier dans les brefs délais   

Sous prefet Bazou

Bazou, arrondissement situé dans le département du Nde, région de l’Ouest Cameroun a accueilli le jeudi 25 juin 2020 son nouveau sous-préfet. Lors de la cérémonie d’installation, le préfet de dudit département l’a solennellement invité à se marier avant la fin d’année 2020.

Sous prefet Bazou
Installation d’un Chef de terre, image illustrative (c) Droits réservés

Du haut de ses 35 ans, il se révèle que sieur Patrick Kani Emtsoe, nouveau sous-préfet de l’arrondissement de Bazou n’a toujours pas convolé en justes noces avec sa compagne. Fort de ce constat, le préfet du département du Nde a pour ainsi dire, enjoins à son cadet hiérarchique de le faire avant la date du 31 décembre 2020.

«Monsieur le Sous-préfet, l’arrondissement de Bazou a besoin d’une Première dame. Au plus tard, le 31 décembre 2020, j’attends mon carton d’invitation parce que, c’est moi qui parrainera votre mariage », a déclaré François Etapa devant l’assistance qui prenait part à la cérémonie d’installation.

Pour approfondir :   Crise diplomatique Tchad-Cameroun : Paul Biya dépêche Ferdinand Ngoh Ngoh à Ndjamena

Ces propos, tenus sur un ton détendu, ont fait place à des éclats de rire poussés par le public comme nous l’a renseigné une source surplace. Dans la foulée, le désormais ex 1er adjoint préfectoral d’Abong-Mbang a daigné apporté une précision lorsque son tour est venu de prendre la parole. «Mais, je suis déjà fiancé», a-t-il confié à François Etapa comme pour subtlement décourager les éventuels prétendantes qui verront en lui, une proie à saisir.

Cette scène a priori cocasse, traduit à suffire l’importance que l’administration camerounaise accorde au statut matrimonial de ses hauts responsables.

Pour approfondir :   Le Cameroun reçoit 303,050 doses du vaccin du vaccin américain Johnson & Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fete de la jeunesse 2019

Opinion : « Le plus grand problème de ce pays ce sont ses citoyens »

Un nouveau décès au sein de l’ordre des avocats au Barreau du Cameroun.