in

Ce qui s’est passé avec le bus de Musango sur l’axe lourd Douala-Yaoundé

Axe Douala - Yaoundé

Le dernier bilan du lourd accident à polémique, survenu le dimanche 30 octobre sur l’axe Douala-Yaoundé, précisément entre Édéa et Douala fait état d’un mort.


Accident dimanche 30 octobre sur l'Axe Douala - Yaoundé
Accident dimanche 30 octobre sur l’Axe Douala – Yaoundé

Comme communiqué ce dimanche 30 octobre, une collision entre une semi-remorque et un bus de transport en commun de la Compagnie Musango s’est produite, faisant couler encre et salive à la fois dans les réseaux sociaux et dans les rues. Pour cause, des informations diffusées sur la toile faisaient état de plus de 30 morts. Comme relayé par lebledparle.com, le Préfet Fritz Dikosso de la Sanaga-Maritime – interrogé par le correspondant local de la chaine STV – révélait déjà qu’il n y a pas plus de 3 morts. Finalement c’est une personne qui aura perdu sa vie au cours de cet évènement tragique, a tenu à préciser le même préfet au micro de la radio nationale (CRTV). Il s’agit en effet du chauffeur de la semi-remorque.

Pour approfondir :   Cameroun: Onze morts dans un accident de la route à l’Est

Les circonstances du drame

Dans la matinée du dimanche 30 octobre, alors que le gros porteur de l’agence Musango en partance de Buéa pour Yaoundé tombe en panne, les passagers de la compagnie vont être transférés dans un autre bus affrété pour la cause. Le mécanicien – envoyé pour cet incident de chemin – de retour avec le conducteur du bus et sans aucuns passagers, vont subir une collision frontale avec un camion à Edéa. Accident de grande ampleur rendant le bus irrécupérable comme le montre les images.

Pour approfondir :   Région de l’Ouest : Une femme se fait écraser par un bus à l’entrée de la gare routière de Dschang

Sur le carreau, trois blessés. D’un coté le chauffeur, Monsieur Abdu de la compagnie Musango et son mécanicien George. De l’autre côté le chauffeur du camion, qui finalement quelques heures après, va succomber à ses blessures.

« Notre mécanicien, George, vient de sortir de la chirurgie. Il est maintenant très conscient, il parle et mange. Ces deux (Chauffeur et mécanicien, ndlr) étaient les seuls dans le bus Musango. Il n’y avait pas de passagers à bord. » Confie l’agence de voyage sur sa page Facebook.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Stade Omnisport

Football : Bamboutos de Mbouda battu par Apejes de Mfou en finale de la Coupe du Cameroun 2016

Duo féminin pour commenter la finale du Cameroun 2016: Evelyne Essomba et Gwladys Tatah, consultant: Michel Kaham

CRTV : laissez les choses des filles aux « filles » !