in , ,

CAN U23 : Le Cameroun est au TAS, le Gabon est au Maroc

La FECAFOOT attend toujours d’être fixée sur l’issue du démêlé avec le Gabon dans l’affaire du joueur Floriss Djave alors que les Panthères sont déjà au Maroc pour leur mise au vert en prélude à la CAN U23.

Cameroun U23

CAN U23 : le Gabon ou le Cameroun ?

A 10 jours du début de la CAN U23, le mystère reste entier sur le sort du Cameroun dans la compétition ; le Gabon ayant déjà tiré d’un trait sur l’affaire Floriss Djave après la décision du  jury d’appel de la CAF qui a annulé le 8 juin dernier en toutes ses dispositions, la décision du 27 mai 2023 de la Commission d’Organisation qui avait ordonné le remplacement de la sélection U23 du Gabon par celle du Cameroun. Des séquences ont, pour preuve, montré les joueurs gabonais débarqués au Maroc ce 13 juin 2023 pour entamer leur préparation avant le début du tournoi le 24 juin prochain.

Pour approfondir :   Tribune : « Le Cameroun a accéléré sa régression en matière de droits de l’homme »

Le Cameroun retient son souffle

U23 Cameroun

De toute évidence, la sélection camerounaise qui avait intensifié sa préparation après l’annonce de la décision du Jury disciplinaire qui disqualifiait le Gabon de la CAN U23. Les Lions U23 se mordent certainement les doigts en espérant un autre retournement de situation cette fois venant du TAS.

Dans le communiqué annonçant la saisine du Tribunal arbitral du sport la FECAFOOT s’était dite « Convaincue de la pertinence des moyens soulevés devant les instances juridictionnelles de la CAF, la Fédération Camerounaise de Football a décidé à travers son Comité Exécutif d’exercer les voies de recours devant le Tribunal Arbitral du Sport en procédure d’urgence. ». Seulement, avec cette attente qui semble s’éterniser et le temps qui s’égraine à grand pas l’humiliation sera encore plus spectaculaire pour le Cameroun ou encore le Gabon.

Pour approfondir :   Can 2023 : Des camerounais saluent la prestation d'André Onana face au Burundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emy Dany Bassong Kletus

Emy Dany Bassong à Kletus : « fiche la paix à ma vie »

Andre Magnus Ekoumou Nabil Mbombo Njoya

France : le sultan-roi des Bamoun reçu par l’Ambassadeur du Cameroun