in

CAN 2019 : Le Zimbabwé menace de boycotter le match d’ouverture

COUPE CAF

La CAN 2019 nous aura réservé que de rebondissements ! Tout a commencé en novembre 2018 où à la surprise générale, le président de la CAF, Ahmad Ahmad avait décidé de retirer l’organisation de cette compétition au pays de Samuel Eto’o, en raison des retards observés dans les chantiers.


COUPE CAF
Coupe d’Afrique des Nations (c) Droits réservés

Le 6 juin 2019, c’est Ahmad Ahmad qui a été interpellé à l’hôtel de Berri, à Paris pour corruption, infractions financières et fiscales.

Jusqu’à la veille, des soubresauts persistent. Alors que le Cameroun refuse de rejoindre l’Égypte pour défaut de paiement de leurs primes, la sélection du Zimbabwe menace de ne pas disputer le premier match face au pays organisateur pour les mêmes raisons.

Pour approfondir :   Les dollars zimbabwéens sont entrés en circulation

Si l’on se fie aux informations relayées par L’Équipe, certains joueurs ont décidé d’acheter leur billet pour rentrer au pays même si les négociations avec la fédération (ZIFA) se poursuivent sans issue favorable, pour le moment. Les joueurs du Zimbabwe refusent de s’entraîner sans les primes promises.

Dans le groupe A, les Warriors doivent affronter le pays hôte donc, mais aussi l’Ouganda et la République démocratique du Congo. 109e nation au classement FIFA, le Zimbabwe doit participer à sa quatrième phase finale d’une CAN. Il n’a jamais dépassé le premier tour.

Pour approfondir :   CAN 2019 : Plus de 3 milliards FCFA pour embellir la ville de Yaoundé


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nchout adja

Mondial Féminin 2019 : Paul Biya exprime sa satisfaction après la victoire des Lionnes

prison centrale kodengui

Cameroun : L’enfer de la surpopulation carcérale