in

Cameroun : Un incendie décime toute une famille à Garoua

Icendio

Le père de la famille, la mère et leurs deux enfants ont péri à ce grave incendie survenu à leur domicile dans la nuit du 23 au 24 décembre 2020.

Icendio
Incendie-Illustration (c) DR

Quatre corps calcinés et de nombreux dégâts matériels. C’est le bilan qui écoule du grave incendie qui s’est produit au domicile de Moungoula Issiakan sis au quartier Marouaré à Garoua dans la nuit du 23 au 24 décembre 2020.

Le commerçant et père de famille, son épouse Fadimatou et leurs enfants âgés de 3 et 5 ont été surpris par le feu au petit matin alors qu’ils se trouvaient dans un profond sommeil.

A en croire les témoignages, les flammes sont jusqu’ici d’origines inconnues : « On ne sait pas par où c’est venu. Il y a un de nos petits frères qui dort dans l’autre chambre dehors. Il a entendu le bruit, s’est levé, est venu au niveau de la porte centrale, elle était fermée avec le cadenas à l’intérieur. Il ne pouvait pas ouvrir la porte », relate au microphone de la CRTV, Amadou Modibo, un proche des victimes.

Lebledparle.com apprend également que les flammes n’ont été maitrisées qu’avec l’arrivée des sapeurs-pompiers après avoir cassé la porte pour pénétrer à l’intérieur de la maison.

Au salon, étaient perceptibles les corps calcinés du père et des deux enfants tandis que celui de la mère de famille se trouvait dans la chambre.

Après la décente sur les lieux du drame du préfet de la Bénoué, Oumarou Amanou Abi et le maire de Garoua Ousmaila Mohamadou, une enquête a été ouverte pour déterminer les origines de cette tragédie qui laisse la population et les proches des victimes dans l’émoi et la consternation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Grave accident de circulation à Ngaoundéré !

    cameroon election security

    Crises anglophones : Des séparatistes tuent deux civils dans un affrontements le jour de Noël