in

Cameroun : Un député SDF décidé à faire « arrêter » Paul Biya à partir de janvier 2019

NINTCHEU

Le député du Social Démocratic Front (SDF) du Wouri à Douala, Jean Michel Michel Nintcheu a annoncé ce jeudi 13 décembre 2018 une série de manifestations « non-stop » à partir du 20 janvier 2019 jusqu’à l’« arrestation » du président de la République Paul Biya, a lu un journaliste de Lebledparle.com sur son compte Facebook.                                            

                                                                           NINTCHEU

Le député Jean Michel Nintcheu – DR

 « Grand mouvement citoyen à partir du 20 janvier 2019 ! Manifestations non-stop jusqu’à la démission collective du gouvernement de monsieur biya suivi de son arrestation », a écrit le patron régional Littoral du SDF.

Pour approfondir :   Cameroun : Le Ministre de la santé lance la traque à la mafia des médicaments de rue

Son initiative arriverait pour répondre le président de la République des faits de : « détournements massifs, corruption aggravée, pillage en bande organisée, sabotage de la CAN, haute trahison ! ».

L’homme politique pense « Monsieur Biya doit agir maintenant ou partir » car pour lui, « trop c’est trop !!! ».

Le député SDF fait partie des personnalités politiques du Cameroun qui ont soutenu la démarche de Maurice Kamto dans revendication de la « victoire » à l’ élection présidentielle du 07 octobre 2018 contre Paul Biya.

Pour approfondir :   Cameroun/Crise anglophone : 79 élèves kidnappés à Bamenda

Il fait également partie des personnes qui ont été longuement citées  comme actrices majeures dans le cadre de plusieurs crises socio-politiques qu’a traversé le Cameroun, notamment lors des villes mortes de 1990 et les émeutes dits « de la faim » dans les principales villes du Cameroun en février 2008.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SISSUKU AYUK TABE

DÉCRET : Paul Biya ordonne l’arrêt des poursuites contre 289 prisonniers de la crise anglophone (Communiqué)

Ayah Paul Abine1 1

Cameroun : Paul Ayah Abine victime d’une agression à son domicile