in ,

Cameroun : les syndicats souhaitent augmenter les prix des transports

Après l’augmentation des prix des carburants à la pompe survenue dans le pays depuis le 1er février 2023,une vingtaine de syndicats de ce secteur ont fait parvenir une lettre à cet effet au Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

tarif
transport routier : Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, a signé une note établissant de nouvelles licences pour régir le secteur

Les syndicats ont écrit au premier ministre chef du gouvernement a appris lebledparle.com

« La position des Syndicats des transports routiers relative aux mesures d’accompagnement suite à l’augmentation du prix des carburants à la pompe », tel est l’objet de cette correspondance.

Il vise à exiger une réévaluation des tarifs dans leur secteur d’activité.

« Sans un débat contradictoire avec les syndicats des transports routiers, le gouvernement a décidé de l’augmentation des prix des carburants à la pompe. (…) Réunis ce jour à la bourse du travail de Messa, les syndicats (…) ont convenu, pour être en capacité de supporter les charges supplémentaires inhérentes à la hausse du super et du gasoil, d’exiger l’augmentation des prix des transports routiers… », ont-ils écrit au Chef du Gouvernement.

Pour approfondir :   Cameroun : Le Pape François condamne l'acte barbare survenu dans la ville de kumba

D’après les Syndicats nationaux des transports routiers du Cameroun, le coût de transport devrait  être porté à 300 FCFA le jour, et à 400 FCFA, la nuit. Soit des augmentations respectives de 50 FCFA et 100 FCFA. Et pour ce qui est des « dépôts et courses », les syndicats optent pour la formule du « gré à gré ». Tout comme les prix relevant des moto-taxis. S’agissant du transport interurbain, ces acteurs proposent une hausse de 16 FCFA le kilomètre sur les prix habituellement appliqués.

Pour approfondir :   Un vaste mouvement de revendication des CNI baptisé (#jeveuxmaCNI) envahit la toile au Cameroun

Pour mémoire, depuis le 1er février 2023, les prix de certains produits des hydrocarbures ont été revus à la hausse. Ainsi, le prix du « Super » se fixe désormais à 730 FCFA à la pompe. Celui du « Gasoil » est évalué à 720 FCFA.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maurice kamto

Maurice Kamto : « l’Etat du cameroun est menacé par les gangs qui se battent publiquement pour le contrôle des ressources publiques»

cameroun meeting du rdpc 107560370 calixthe beyala cin085612 cameroon info p net 800xm1x 800x480 1

Affaire Martinez Zogo : Accusée d’avoir perçue 5 millions pour défendre Ferdinand Ngoh Ngoh, Calixthe Beyala réplique