in

Cameroun : Le sous-préfet de Yaoundé 2 interdit une réunion des syndicats des transporteurs

WhatsApp Image 2022 03 23 at 14.00.12

Ce mercredi 23 mars 2022, la police et la gendarmerie ont interdit une réunion des syndicats du secteur des transports, sur instruction du sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé II.

WhatsApp Image 2022 03 23 at 14.00.12
Les syndicalistes (c) Droits réservés

Arrivé sur les lieux, le sous-préfet, Daouda Ousmanou a demandé à rencontrer les responsables des syndicats. Au cours des échanges brefs qui vont s’en suivre, le sous-préfet va leur signifier qu’ils ne peuvent tenir la conférence de presse prévue pour deux raisons.

« Nous ne sommes pas informés qu’une réunion va se tenir.  Le ministre des Transports a convoqué une réunion avec les syndicalistes du secteur des transports ce jour. N’êtes-vous pas concernés ? », Déclare le sous-préfet de Yaoundé 2, Daouda Ousmanou.

Pour approfondir :   Cameroun : Voici pourquoi le journaliste Fon Echekiye a été entendu au SED

Prenant la parole, le président du Syndicat national des employés du secteur terrestre, Jean Collins Ndeffossonkeng, va indiquer que les locaux du syndicat sont inviolables et, lorsqu’ils y tiennent des réunions, ils n’ont pas besoin de les déclarer. « Nous voulons siéger pour nous concerter avec nos membres avant d’aller à la réunion du ministre. Qu’allez-nous dire au ministre si vous nous interdisez d’échanger avec nos membres ?  Dans ce cas, nous n’irons pas à cette réunion parce que nous n’aurons rien à dire », renchérit Patrice Samen, président de la Confédération des travailleurs des transports du secteur informel du Cameroun.

Pour approfondir :   Cameroun : Pour tentative de corruption, Louis Paul Motaze met un chef secteur des Douanes à la retraite

Informé de cette situation, le préfet du Mfoudi est lui aussi arrivé sur les lieux et a permis aux syndicalistes de se concerter pendant quelques minutes, mais en l’absence des journalistes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’opérateur Orange revendique 9 600 milliards FCFA de transactions cumulées en 2021

Fah Justice

Seve Fah sauvagement bastonné par la Brigade anti-sardinard en Europe