in

Cameroun : L’Union Européenne salue la décision présidentielle de libération de 289 détenus de la crise anglophone

peter henri shadek ue

La Représentation de l’Union Européenne (UE) s’est émue par  la mesure présidentielle de Paul Biya qui a ordonné l’arrêt des poursuites judiciaires à 289 camerounais détenus dans le cadre de la crise anglophone, à travers deux publications sur leur compte twitter ce vendredi 14 décembre 2018.


peter henri shadek ue
Ambassadeur/Chef de Délégation de l’UE au Cameroun – DR

L’institution diplomatique se réjouit de cette décision présidentielle en soulignant qu’il intervient au lendemain de la célébration de l’an 70 de la déclaration universelle des droits de l’homme. « La Délégation de l’UE au Cameroun salue la décision du Président Biya de mettre fin aux procédures à l’encontre de 289 détenus. Quelques jours après le 70e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, cette mesure peut contribuer à accroître la confiance », peut-on lire sur le compte twitter de la Délégation de l’UE.

Pour approfondir :   Glo Caf Awards 2013:Le Camerounais Alioum S. dans la short list du meilleur arbitre africain

La Délégation de l’UE  voudrait cette magnanimité présidentielle fasse tache d’huile dans le processus de retour à la paix dans ces deux régions du pays. « Cette mesure doit surtout encourager tous les acteurs concernés à redoubler d’efforts pour trouver une solution inclusive et durable à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », peut-on lire une fois de plus sur le compte twitter de l’institution.

Depuis ce vendredi 14 décembre 2018, les 289 camerounais incarcérés dans certaines prisons camerounais dans le cadre de la crise dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest  sont libres, après la mesure la mesure présidentielle qui a annoncé la fin des poursuites judiciaires à leur encontre dans un communiqué signé du Secrétaire général à présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh. Parmi ceux qui ont recouvrés la liberté, nous avons le confrère Michel Biem Tong.

Pour approfondir :   Ballon d’Or Africain 2017 : Patrick Mboma critique la CAF après la mise à l’écart de Vincent Aboubakar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wilfried Claude Ekanga dans une de ses sorties sur les réseaux sociaux

Wilfried Claude Ekanga : « Quelqu’un vous dira qu’il retourne à la chefferie Bafou consulter ses crânes, vous le taxerez de sorcier »

Après la libération de Michel Biem Tong, un homme de média dénonce « l’hypocrisie » de la presse camerounaise