in

Cameroun : Cabral Libii rend hommage à Diego Maradona

Maradona Libii

La légende du football, Diego Armando Maradona est mort le mercredi 25 novembre 2020 des suites d’un arrêt cardiaque. Opéré il y a deux semaines, l’ancien footballeur de 60 ans aura accumulé les problèmes de santé ces dernières années.


Maradona Libii
Maradona et Cabral Libii – Mtg Lebledparle

Sur Facebook le même jour le président national du PCRN, Cabral Libii a rendu un hommage à ce génie du football qui a marqué le monde. « Devant le talent je rends toujours humblement Grâce à Dieu. S’Il en a donné au monde, il en donnera toujours. Les humains sont désemparés chaque fois que l’un des virtuoses s’en va (Nelson Mandela en politique, Michael Jackson en musique… Mais tant que  l’Eternel, Donateur, vit, le talent vit et grandit. Ses Voies ne demeurent-elles pas insondables? », a écrit le députée à l’assemblée nationale.

Pour approfondir :   Célestin Bedzigui monte au créneau pour défendre Samuel Eto'o

Nourane Foster, Député du PCRN  a aussi rendu hommage au Dieu du footbal, ainsi que Rolande Ngo Issi. « C’était une légende du football mondial », écrit la femme politique sur twitter.

Véritable virtuose du ballon rond, Diego Maradona aura marqué le monde du foot tant par ses gestes incroyables que ses moments de folie. Auteur du plus beau but du 20ème siècle selon la FIFA où il passe en revue toute la défense de l’équipe d’Angleterre pour inscrire un but phénoménal au 1/4 de finale de la coupe du monde 1986, il aura également été élu meilleur joueur de l’histoire des coupes du monde par le journal Times devant Pelé et Beckenbauer. Salut l’artiste El pibe de Oro.

Pour approfondir :   André Onana atteint la barre des 81 buts concédés cette saison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

presidentielles 2018 elecam

Élections régionales 2020 : Elecam procède aux derniers réglages et rassure pour les régions anglophones

Matomba Maradona

[Tribune] Décès de Diego Maradona : L’hommage de Serge Espoir Matomba