in

Cameroun : Après avoir traité les filles Bamouns de ‘’sales’’, le chanteur Petit Malo reçoit des menaces

Petit-Malo-en-pochette

Dans sa chanson intitulée « les gos du Kamer », l’artiste chanteur camerounais peint un tableau très peu reluisant du caractère des filles camerounaises région par région. Suit à la diffusion du vidéogramme du clip sur Youtube, des voix d’internautes se sont élevées pour condamner de la manière la plus ferme ce qu’ils qualifient d’insultes


Petit-Malo-en-pochette
Petit Malo, Artiste Chanteur-DR

Se confiant à nos confrères de Culturebene, l’artiste Petit Malo dit avoir été choqué par la rection des internautes qui selon lui ont pris ses propos au premier degré et en a profité de l’occasion pour faire ses excuses à ses fans.

« Tout d’abord j’ai été surpris par les réactions de certaines personnes; J’ai même reçu des coups de fil, des menaces surtout, je ne sais comment ces personnes ont eu mon contact mais bon… Sinon, suite à ces réactions dont vous parlez -non pas parce que je suis faible mais parce que je suis un humain et je peux comprendre-, j’ai présenté mes excuses via une vidéo sur mon Facebook à toutes les camerounaises. Parce qu’il faut reconnaître qu’il ne s’agit pas que des Bamouns, j’ai parlé des filles de toutes les régions, et même si toutes ne sont pas fâchées j’ai tenu à m’excuser auprès de toute fille qui s’est ainsi sentie indexée. Vous savez on prône la paix et l’intégration nationale  plus que tout au pays, alors faut pas se rendre responsable d’un acte qui n’arrange pas les choses», déclare Petit Malo au cours de son échange avec nos confères. 

L’artiste dit d’ailleurs assumer ses propos vis-à-vis des filles Bamouns mais, appelle a un peu de relativisme. « Les filles Bamouns ne sont pas laides, elles ont même beaucoup de qualités. Dans la chanson je reconnais avoir dit « sales » mais ce ne sont pas toutes qui le sont, je parodiais juste et nous sommes tous conscients que chacun de nous, même relativement à sa région, a un défaut. Même quand on dit : « La fille Bassa adore le way », ce n’est pas toutes qui adorent ça. Arrêtons d’être si susceptibles! »

Et malgré ces nombreuses menaces, l’artiste ne regrette pas avoir écrit cette chanson et  n’entend pas capituler, apprend Lebledparle.com : « Je préfère juste dire que je suis désolé si j’ai choqué certaines personnes,  et très franchement ce n’était pas mon intention. Je ne suis  qu’un artiste et mon rôle c’est de faire le show et d’amuser la galerie, bref, installer la bonne humeur », lâche-t-il avant de poursuivre, « qu’effectivement le vidéogramme a été retiré,  je ne sais pas trop pourquoi, mais on s’apprête à le remettre. Quant à la promo nous n’allons pas l’arrêter. Bien-sûr nous continuerons de présenter nos excuses aux personnes qui se sont senties touchées ».

Pour ce qui est du choix des orientations de ses musiques, Petit Malo rappelle juste son statut d’artiste. « Je me suis toujours inspiré du vécu. J’ai écrit la chanson sur un ton satirique… En fait, j’ai opté ironiser un peu sur des idées arrêtées sur les filles camerounaises… ».

Rappelons que ce n’est pas la première fois que cet artiste camerounais s’illustre à travers de telles chansons. On l’a découvert avec le titre le NTAAH dans lequel il sensibilisait contre la sensibilisation du chanvre en citant certaines stars planétaires comme étant de fervents consommateurs. Il a également produit une chanson très critique sur les prestations des lions indomptables à la suite de leurs débâcles aux différentes compétitions internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Junior Biya

    People : Comme Brenda, Junior Biya est aussi candidat au concours de l’Enam ?

    lions indomptables seniors

    Le Cameroun perd 10 places dans le classement FIFA du mois de septembre 2017