in

Cameroun: Absent à la dédicace d’un livre sur le drame d’Eseka, le Ministre de la culture est critiqué pour sa présence à l’inauguration d’un salon de Make-up de Coco Emilia

coco emi

Un écrivain rappelle au Ministre des arts et de la culture, Narcisse Moelle Kombi, qu’il na jamais pu trouver du temps pour assister à la dédicace de son roman portant sur l’accident de train d’Eseka, mais est devenu « tout d’un coup très disponible lorsqu’il faut inaugurer un salon de pose faux-cils »


coco emi
Narcissse Moelle Kombi préside la cérénomine d’ouverture du salon de Make-Up de Coco Emilia – DR

Frank Foute, l’auteur du livre, « Ce jour que je n’oublierai jamais », en hommage aux victimes de l’accident ferroviaire d’Esseka de 2016, fait partie de la longue liste des internautes qui semblent ne pas comprendre la présence du Ministre de la culture à la cérémonie d’inauguration d’un salon de Make-Up, le vendredi 16 Juin à Yaoundé Bastos.

Une présence qui fait d’avantage jaser sur la toile, d’autant plus que la promotrice de ce salon de beauté, Coco Emilia est une Star des réseaux sociaux et du show biz, jet-setteuse internationale et reconnu pour sa beauté et son style sexy. « Biscuit de mer » comme elle se fait surnommer, est très souvent au centre de nombreuses « love and sexe-polémiques » à travers le web. Lors de cette inauguration le Ministre ne « lésinera pas sur les adjectifs et superlatifs pour signifier l’accompagnement et les encouragements du gouvernement à l’endroit d’une jeunesse qui ose et entreprend dans tout secteur d’activités susceptible de créer des emplois et par ricochet de développer notre l’économie. » rapporte le journal 237infos présent à cette cérémonie.

L’écrivain s’insurge. « Ce ministre qui n’a jamais trouvé du temps pour assister à la dédicace d’un roman portant sur l’accident de train d’Eseka, devient tout d’un coup très disponible lorsqu’il faut inaugurer un salon de pose faux cils. Parfois on veut bien faire comme si tout allait bien ici au pays, mais à un moment on se dit qu’il faut que ca change » déclare Franck Foute.

Le journaliste confie à la rédaction de Lebledparle.com avoir pourtant adressé une correspondance au Ministre le 30 Janvier 2018 afin de présenter solennellement ce roman de 120 pages édité par Proximité, qui raconte la journée du 21 octobre 2016, telle que vécue par l’auteur, rescapé de ce drame.

Le ministre de la culture pilote d’ailleurs le «Concours artistique national pour la conception de la maquette d’une stèle du Souvenir à Eséka » qui a pour but « de faire en sorte que la tragédie d’Eséka soit à jamais commémorée par la Nation, et que la mémoire des victimes soit célébrée par le pays tout entier à travers cette œuvre d’art » déclarait Narcisse Moelle Kombi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    EtooetSORO.JPG

    VIDEO: Guillaume SORO: “Eto’o n’est pas que footballeur. Il est l’ambassadeur de toute l’Afrique “

    William Galax Landry Etoga 3

    Cameroun : l’usage des réseaux sociaux par les gendarmes est désormais soumis à autorisation de la hiérarchie