in

Bertoua : Six individus interpellés en possession de trois squelettes humains destinés à être vendus à 42 millions de FCFA

Squeleto

 Ils ont été présentés à la presse le lundi 27 décembre 2021.

Squeleto
Des présumés trafiquants-illustration (c) Droits réservés

Les éléments de la police judiciaire de L’Est viennent d’effectuer un travail formidable. Après une alerte des populations, ils ont mis la main sur un groupe de six présumés trafiquants d’ossements humains à Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est. Ces derniers étaient en possession de trois squelettes humains, prêtes à être écoulés sur le marché noir.

Interpellés par la police, ils sont passés aux aveux. Il se révèle que le butin allait être écoulé à 42 millions de FCFA, soit 14 millions l’unité. Ils ont été stoppés net alors que rendez avait déjà été fixé avec le « preneur ».

Pour approfondir :   Fête du 20 mai : un leader séparatiste interdit aux populations de sortir pour les célébrations

Interrogé par la presse, la police a indiqué que la traque aux trafiquants d’ossements se poursuit afin d’éradiquer le phénomène qui a le vent en poupe. Il ne se passe pas deux mois sans que l’on ait interpellé des individus qui se nourrissent de l’activité d’exhumation illicite des corps pour des fins inavouées.

Les hommes en tenue ont sollicité la collaboration des populations pour combattre ce fléau qui a la peau dure. Il y a quelques jours, Lebledparle.com apprenait qu’au moins trois tombes de musulmans avaient été profanées à Bamenda dans la région du Nord-Ouest.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essama

Douala : Accusé d’avoir vandalisé la statue du Maréchal Mbappé Leppé, l’activiste André Blaise Essama se dédouane

Dernières nouvelles : Les ballons de décorations retirés des aéroports de Yaoundé et Douala