in

Côte d’ivoire : Alassane Ouattara dans le zanzan

Alassane Ouattara ( www.lebledparle.com)

A quelques jours de la visite du président ivoirien dans le zanzan (est de la Côte d’Ivoire), l’armée ivoirienne s’organise. Ce vendredi une réunion a eu lieu entre le ministre auprès du chef de l’Etat chargé de la

Défense et les grands commandements sur ce sujet. 


Du 27 novembre au 1er décembre prochain, Alassane Ouattara effectuera sa deuxième visite d’Etat à l’intérieur du pays. 

En prélude à cet important évènement qui aura lieu dans le zanzan (est de la Côte d’Ivoire), la question sécuritaire de la région était au centre d’un entretien que le ministre auprès du président chargé de la Défense Paul Koffi Koffi a eu avec les grands commandements de l’armée, passant en revu les questions opérationnelles liées à cette visite. « Il était important que la commission sécurité du comité d’organisation puisse se réunir pour examiner les questions sécuritaires liées à la visite. C’est pourquoi, nous avons réuni le chef d’état major général, le commandant supérieur de la gendarmerie, le directeur général de la police, afin de passer en revu les questions opérationnelles c’est à dire le plan d’action que suivra les militaires pour sécuriser le séjour du chef de l’Etat. Les questions logistiques liées à la présence du chef de l’Etat et au déplacement de nos hommes qui seront sur le terrain. Et enfin les questions financières découlant de tout cela. C’est ce que nous avons examiné. Nous avons un dossier que nous allons soumettre au comité d’organisation, » a déclaré Paul Koffi Koffi au terme de cette rencontre. A en croire le ministre, en vue de rendre le séjour du président agréable dans le zanzan, la hiérarchie militaire a pris toutes ses dispositions. « Les hommes sont préparés à cette mission, » a averti Paul Koffi Koffi, évitant de divulguer le nombre d’éléments en arme commis à cette mission.

Néanmoins, il demande aux populations d’éviter de provoquer les hommes en arme qui seront sur le terrain pour la sécurisation du dispositif. « Nous avons donné des consignes disciplinaires à nos hommes pour qu’ils ne constituent pas eux mêmes un problème. Nous serons stricts et sévères sur les consignes et les comportements irréguliers de nos hommes, » a-t-il conclu. 

(Le titre est de la rédaction)

Pour approfondir :   Desmond Tutu: Bush et Blair devraient être jugés à La Haye



 

 

Vos commentaires ici

 





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Eto’o : sa lettre d’hommage et de condoléances à Abega (VIDEO)

Côte d’Ivoire : Ouattara et Bédié – le rendez vous qui décidera du futur de la côte d’ivoire