in

Affaire Malicka : Le procès de Martin Camus Mimb et Wilfried Eteki débute le 22 Juillet 2021 ; quatre chefs d’accusation pèsent sur eux

Mimbaz

L’information a été donnée au cours d’un point de presse organisé à Douala par le collectif d’avocats Universal Lawyers for Human Rights Defense 13 juillet 2021.

Mimbaz
 Martin Camus Mimb & Wilfried Eteki (c) Droits réservés

La demande de pardon de Martin Camus Mimb à la suite de la publication obscène de la vidéo de la jeune Malicka Ngo Bayémi le 16 juin 2021 n’a visiblement rien changé.

Le procès du journaliste sportif et Wilfried Eteki débute le 22 Juillet 2021 au Tribunal de Première Instance de Douala-Bonanjo.

Le promoteur de RSI radio et son complice sont poursuivis pour quatre motifs : « publications obscènes, propagation de fausses nouvelles, proxénétisme et diffamation ».

C’est l’issue de la citation directe déposée le 24 Juin 2021 par la défense de la fille « âgée de 18 ans ». Un satisfecit pour Me Dominique Fousse qui, il y a deux semaines, dénonçait la lenteur du dossier qu’elle affirmait avoir été bloqué par des « personnalités haut placées ».

Rappelons que la publication des photos et vidéos nues de la jeune Malicka avait suscité l’ire sur les réseaux sociaux, la société civile non sans provoquer le courroux du gouvernement.

Pour approfondir :   Propos du 08 mars d'Akere Muna : « Notre pays doit guérir, si ce n’est que pour les filles et les femmes du Cameroun »

Le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, le Pr Marie Thérèse Abena Ondoa était montée au créneau pour dénoncer l’acte posé par ces compatriotes. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Atangana Denis

Denis Emilien Atangana : « Paul Biya est une institution que chaque camerounais a obligation de respecter »

Diasporr

Séjour de Paul et Chantal Biya en Suisse : Dix organisations de la diaspora annoncent une manifestation à l’hôtel international de Genève