in

25 militants du MRC incarcérés lors des marches du 22 septembre exigent leur libération après 4 mois sans jugement

une manifestation du mrc

Leur procès en habeas corpus se déroule ce 12 janvier 2021 au Tribunal de grande instance de Yaoundé.


une manifestation du mrc
Militants du MRC, illustrations (c) Droits réservés

25 militants du MRC arrêtés lors des mouvements du 22 septembre 2020 n’ont pas été jugés en 4 mois de détention. Alors qu’ils doivent comparaître en habeas corpus le 12 janvier 2020 au Tribunal de grande instance de Yaoundé, Me Hippolyte Meli, le coordonnateur du collectif d’avocats « Sylvain Souop » qui défend leurs intérêts demande qu’ils soient libérés.  « Depuis qu’on a arrêté ces personnes, elles n’ont pas rencontré un seul juge. Et nous avons fait remarquer que dans ces conditions, il ne s’agit plus d’une procédure judiciaire. Et le fait que ces gens soient en prison dans ce cadre, c’est arbitraire. Nous demandons qu’on les libère », confie-t-il dans des propos rapportés par nos confrères de Cameroon-info-net.

Pour approfondir :   Cameroun : Cabral Libii plaide pour le rapatriement de la dépouille d’Ahmadou Ahidjo

Lebledparle.com vous propose ci-dessous la liste des 25 militants incarcérés

01 Kamdoum Carlos

02 Kengue Tsague Clovic

03 Meli Manfo Ghislain

04 Ngnitedem Andre

05 Waffo Eric

06 Tamokoue Charles

07 Kuatche Jean

08 Lontsi Ngouotou Vitalice

09 Djoufo Bruce

10 Zamboue Pascal

11 Takam Louis Bernard

12 Mafo Ndiffor Alphonse

13 Intifalia Oben

14 Bamou Jean Evalis

15 Momo Mathurin

16 Fotsing Joseph

17 Mbeh Gabriel

18 Kamnang Tchida Cyrille Marie

19 Nitcho Michel

Pour approfondir :   Nourane Foster : « Serge Espoir Matomba est mort politiquement »

20 Foueye Xavier

21 Kagho Kana Jacques

22 Tchakounte Stevy Yannick

23 Mbe Jean Calvin

24 Fossouo Zacharie

25 Sibiap Modje Pierre

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato : Le club anglais West Ham lorgne Vincent Aboubakar

Les Lions A’ ont pris leur quartier à l’hôtel Mont Febe de Yaoundé