in

Un sénateur de l’UNDP accusé d’objets d’une valeur de 6,3 millions de FCFA à l’hôtel Mont Fébé

C’est la substance d’une correspondance du directeur général de cet établissement hôtelier, Nicolas Tchobang, adressé au secrétaire général du Sénat.

64509339

Le sénateur Pierre Flambeau Ngayap aurait emporté du matériel appartenant à l’hôtel Mont Febe au cours de ses différents séjours. En effet, dans une lettre dont la copie circule dans les réseaux sociaux, le Directeur général de cet hôtel indique que les objets volés par le Vice-président de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) sont évalués « modestement » à 6 millions 310 mille FCFA.

En parcourant le courrier qui a été enregistré au Sénat au mois d’avril 2022, l’on apprend que c’est depuis l’année dernière que la direction de l’hôtel Mont Febe a constaté que « lors des nombreux séjours de Monsieur le Sénateur Pierre Flambeau Ngayap, Vice-président de l’UNDP, nous avons constaté que ce dernier emportait par devers lui de nombreux objets estampillés « Hôtel Mont Febe » qu’il allait cacher subrepticement dans son domicile à Douala » écrit Nicolas Tchobang, le DG du célèbre établissement hôtelier.

Pour approfondir :   Cameroun : La CNPS condamnée à reverser 500 millions de FCFA au Trésor public

Dans la foulée, ce dernier explique que toutes les initiatives pour régler ce problème sans tambour ni trompette se sont avérées vaines, malgré l’implication du président national de l’UNDP. « Nous nous trouvons donc dans l’obligation de nous retourner vers sa tutelle qu’est le Sénat, pour résoudre ce problème avant toute poursuite judiciaire à son encontre » prévient le DG de Mont Febe.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LMK Tribune

[Tribune] Cameroun : 2023 sera plus dur que 2022

Abe Claude V4

Mathias Eric Owona Nguini : « Rigobert Song n’est pas un pantin, cher Claude Abe »