in

Un pasteur réussit à escroquer près de 4 millions à Yaoundé

C’est l’exploit d’un pasteur d’église de réveil qui s’est fait passer pour un bailleur pour s’en tirer avec cette belle cagnotte au quartier Biyem-Assi à Yaoundé.

FB IMG 16854289950853817

Le pasteur de Biyem-Assi

Lebledparle.com a appris du lanceur d’alerte Nzui Manto que ce pasteur d’une église réveillée s’est fait passer pour un bailleur et s’est tiré avec exactement 3.600.000 FCFA d’une locataire. Il se serait ensuite volatilisé dans la nature.

« Avec la foi il est possible même à un estropié de déplacer les montagnes. C’est ce que disent les saintes écritures à partir desquelles le serviteur de Dieu, le Pasteur Manda Gilbert Eteko s’est certainement inspiré pour accomplir son miracle chiffré à plusieurs zéros. Se faisant passer pour le bailleur d’une propriété, celui qui se présente comme l’apôtre des pauvres a engagé un démarcheur confiant à ce dernier une mission divine, celle de ramener une brebis égarée dans la maison de l’éternel.

Pour approfondir :   Cameroun : deux camerounais parmi les finalistes du prix Jeune entrepreneur (e) francophone

Cette brebis, une femme à la recherche d’un logement versera la somme de trois millions six cent mille FCFA au pasteur, aveuglée par la lumière du saint esprit défilant au-dessus des épaules de ce dernier. Un baptême au nom du père, du fils et du saint esprit auquel la brebis n’y verra que du feu. Capturé, le démarcheur s’apprête à effectuer son pèlerinage à la prison de Kondengui tandis que, le fils de l’homme, l’apôtre des pauvres semble avoir pris la direction du ciel que Jésus Christ. », a révélé Nzui Manto, le quotidien plusieurs hommes véreux .

Pour approfondir :   Ayang Luc veut s’offrir une voiture à 120 millions FCFA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lekie FF

Marie Gisèle Ngah, la révélation du championnat féminin et le futur des Lionnes indomptables

FB IMG 16851300407657952

Partenariat avec 1xbet : Selon la FIFA, Samuel Eto’o n’a violé aucun texte