in

Un chef traditionnel porté disparu

Le Sous-Préfet de Fiko dans le Sud invite l’autorité traditionnelle à regagner son poste.

Dans un communiqué, le Chef de terre de l’arrondissement de Fiko fait savoir que Monsieur Mbome Ngalle Fréderic, Chef traditionnel de 3e degré, du village Grand Souza, Canton Abo Sud, est absent de son poste de commandement traditionnel depuis plus de deux ans, sans aucun motif. Il l’invite à le rejoindre sans délai, faute de quoi il sera considéré comme démissionnaire.Ingénieur de conception en génie informatique, Fréderic Mbome Ngalle s’était déjà vu infliger une sanction de blâme dans l’exercice de ses fonctions à la CNPS. Sanctionné « pour légèreté dans l’exercice de ses fonctions » avait expliqué le DG de la CNPS, Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame dans une décision signée le 6 octobre 2016.

Pour approfondir :   Kribi : Un mécène vole au secours des moto-taximen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un centre d’incubation des innovations technologiques ouvre ses portes au Cameroun

Douala : Un corps sans vie retrouver dans un appartement meublé