in

Sénateur Albert Mbida à Paul Atanga Nji : « Je n’ai jamais été dans une cellule de la petite prison à New-Bell, je n’ai jamais passé un marché du Covid…»

aberto

Sur le plateau 7 Minutes pour convaincre diffusé sur Afrik Inform, le sénateur Albert Mbida est revenu sur la sortie de Paul Atanga Nji dans laquelle, il ne reconnaissait que Seidou Mbombo Njoya comme dirigeant légitime de la Fécafoot en lieu et place des « imposteurs » et « usurpateurs » qu’il mettait en garde.

aberto
 Sénateur Albert Mbida (c) Droits réservés

Atanga Nji a donné le ton

Dans un communiqué publié le 3 novembre 2021, en réponse au ministre de l’Administration territoriale(Minat), le sénateur Albert   déclarait « que les membres du Comité exécutif provisoire rassurent à nouveau l’opinion publique qu’ils continuent de travailler pour mener les missions qui leur ont été confiées par l’Assemblée nationale légitime de la Fécafoot le 12 avril 2021 ».

Au cours de l’émission 7 Minutes pour convaincre, l’homme politique a été très dur envers le membre du gouvernement. Il a choisi les mots pour égaler la sortie incendiaire de son émetteur.

Le coup de gueule

 « Avec tout le respect que je dois à la fonction puisqu’il a été nommé par la haute autorité de l’Etat, je dois néanmoins dire que cette sortie ne m’a fait ni chaud ni froid, que c’était une petite affaire qui sentait le cubain et le chinois », a-t-il affirmé dans un premier temps.

Selon le président du Comité exécutif provisoire de la Fédération camerounaise de football(Fécafoot), le Minat n’est pas habileté de lui donner les instructions.

 « Sauf erreur de ma part, peut-être il y a une affaire de l’âge qui fait en sortie que mes oreilles soient sourdes, M. Paul Atanga Nji n’est pas ministre chargé des Sports. Et c’est pour cela que je me suis permis de lui rappeler la camerounais sur le sport et le décret qui organise le gouvernement qui dit c’est le ministre chargé des sports qui assure la tutelle des associations sportives », a rappelé le sénateur Albert Mbida.

Sans pour autant déclarer la guerre à Paul Atanga Nji, le sénateur insiste sur le fait que PAN n’a pas l’étoffe pour le traiter de tous les noms d’oiseaux.

« Quant au fait qu’il m’a traité ‘’d’usurpateurs, je crois que les usurpateurs sont du coté de leurs amis tant le fait que qu’il m’a traité de ‘’délinquants’’, et de ‘’d’imposteurs’’, est-ce que M. Atanga Nji est bien placé pour traiter le Général Semengue de ‘’délinquant’’, pour me traiter de ‘’délinquant’’ ? Il avait déjà dit dans une sortie : ‘’quel que soit leur rang social’’. Est-il moralement et politiquement bien placé pour m traiter de tout cela ? Ce n’est pas ce monsieur qui avait dit un jour au président Biya qu’il n’y a pas de problème anglophone ? On en est où ? Alors, je voulais dont lui dire que je ne suis as délinquant. Moi, Albert Mbida, je n’ai jamais été dans une cellule de la petite prison à New-Bell, Moi Albert Mbida, je n’ai jamais passé un marché du Covid », a-t-il réitéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    131 millions FCFA pour le développement des territoires ruraux au Cameroun

    Engani

    Sénateur Albert Mbida sur le cas Gaëlle Enganamouit : « Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre »