in

Patrick Mboma bientôt nommé à la CAF par Patrice Motsepe

Mboma Pat

Pressenti à ce poste depuis plusieurs jours, l’ancien numéro 10 des Lions indomptables et Ballon d’Or africain 2000 devrait effectivement devenir le prochain Secrétaire général adjoint de la Confédération africaine de football (CAF) en remplacement d’Anthony Baffoe.

Mboma Pat
Patrick Mboma (c) Droits réservés

La Confédération africaine de football (CAF) a un nouveau Secrétaire général adjoint. Le double champion d’Afrique Patrick Mboma serait à en croire nos confrères habituellement crédibles d’Afrik-Foot, le nouveau SG de la CAF. Cette nomination survient après la démission du Ghanéen Anthony Baffoe.

Patrick Mboma remplace Anthony Baffoe au poste de secrétaire général adjoint de la Confédération africaine de football (CAF). L’ancien attaquant international camerounais a été nommé par le président Patrice Motsepe, trois jours seulement après l’officialisation de la démission du Ghanéen. Mboma sera alors chargé des compétitions. Une fonction quasi similaire à celle de son prédécesseur Anthony Baffoe.

Pour approfondir :   Rudi Garcia à Zambo Anguissa : «Il sait que je serai encore plus exigeant avec lui»

Si cette nomination venait à être confirmée par la CAF, Patrice Mboma, 50 ans, deviendrait alors l’un des rares joueurs professionnels à occuper de telles hautes fonctions au sein de la Confédération, après évidemment Anthony Baffoe. Depuis sa retraite en 2004, Patrick Mboma s’est reconverti en agent sportif.

L’ancien international camerounais occupe par ailleurs d’autres fonctions comme consultant sur RMC et Canal+, médiateur pour la sélection nationale du Cameroun. Avant cette nomination au poste de SG de la CAF, Patrice Mboma était membre de l’IFAB, l’instance de la FIFA chargée des règles du football. En rappel, Mboma avait également tenté sans succès de devenir sélectionneur du Cameroun après le limogeage de Clarence Seedorf.

Pour approfondir :   Guéri du Covid-19, un footballeur raconte : « Je manquais d’air et je ne pouvais rien »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C Bedzigui Maire

[Tribune] Célestin Bedzigui : « L’introduction du tribalisme dans le discours politique, c’est Maurice Kamto »

Douze athlètes vont représenter le Cameroun au J.O. Tokyo