in

Officialisation imminente de la nouvelle hausse du prix du transport au Cameroun

Après la récente augmentation des prix des carburants, le Cameroun se dirige inexorablement vers une deuxième hausse des tarifs du transport routier.

t
Tarifs de transport au Cameroun: augmentation des prix pour les taxis en ville

À la suite d’une concertation entre le gouvernement et les organisations des transporteurs le 14 février, une liste de propositions a été remise au Mincommerce.  Elle comprend notamment, un réajustement des prix et tarifs des transports urbains, périurbains et interurbains pour tenir compte de l’impact de cette revalorisation sur les coûts d’exploitation.

Cette proposition émanant des transporteurs vise à compenser la hausse des prix à la pompe de 15% depuis le 3 février 2024. Bien que le gouvernement ait envisagé des mesures telles que l’allègement de certaines charges fiscales et douanières dans le secteur du transport routier pour atténuer cette hausse, la décision finale reste entre les mains des autorités supérieures, souvent représentées par le président de la République.

Pour approfondir :   Pierre Nka : « Celui qui parle de ‘’danseuse du président’’ n’a rien compris. Il confirme qu’il était en danger »

L’inflation va grandissante au Cameroun

En attendant cette décision, certains transporteurs avaient déjà augmenté leurs tarifs de manière unilatérale. Des actions qui ont provoqué une mise en garde du ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana. Si la volonté des transporteurs de voir grimper le prix du transport réussit, ce sera la deuxième augmentation des tarifs en l’espace d’un an au Cameroun. Malgré les mesures envisagées telles que l’augmentation des salaires dans la fonction publique et la revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), l’Institut national de la statistique (INS) prévoit un taux d’inflation de 7% pour l’année 2024, en raison de l’augmentation des prix des produits locaux et des incertitudes géopolitiques.

Pour approfondir :   Le Comité interministériel du rachat d'Eneo s'est réuni pour accélérer le processus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bopda hER

Le Tribunal militaire se dessaisit de l’affaire Hervé Bopda

dot au Cameroun

Douala : un homme verse une énorme dot pour une femme déjà mariée, l’affaire se termine au Commissariat