in

Médias : Le Messager classé journal privé le plus vendu au Cameroun

Le Quotidien de la Rue des écoles à Douala a été distingué comme meilleure vente, en 2011, des quotidiens à capitaux privés et donc des journaux indépendants, dans l’ensemble, par le diffuseur exclusif de la presse camerounaise.

Ca y est. Après moult reports, Messagerie et presse du Cameroun (Messapresse), entreprise de droit français exerçant en solo dans le sous segment de la diffusion de la presse imprimée au Cameroun a dévoilé la vérité de ses statistiques. Ce samedi 28 juillet 2012, vendeurs à la criée, vendeurs en kiosques, éditeurs et diffuseurs se sont rencontrés au restaurant de l’hôtel Seme Beach de Limbe pour la cérémonie des « Awards » de la presse diffusée sur le territoire Camerounais. Parmi les titres honorés, votre journal qui pointe à la deuxième place des quotidiens les plus vendus. Juste derrière Cameroon Tribune, le journal à capitaux publics. Le Messager conforte ainsi la place qui est la sienne depuis deux ans et se positionne d’après Messapresse comme « le meilleur quotidien » privé de la place, juste devant Mutations, 3e et deux 4exo que sont la Nouvelle expression et Le Jour. Voilà selon, le diffuseur et les distributeurs, les 5 leaders de la presse imprimée locale.

En outre, Messapresse a procédé au classement des périodiques sur la base des ventes enregistrées au cours de l’année 2012. Un classement des Bi-hebdo et Tri-hebdo place La Météo en tête suivie respectivement d’Aurore Plus, Le Popoli, The Post et Eden. De même un classement des hebdomadaires établi que La Nouvelle, L’Anecdote, L’Œil du Sahel, Dikalo et l’Action sont respectivement les plus sollicités par le public, parmi les journaux publiés une fois par semaine. D’autres classements de Messapresse hiérarchise les ventes des magasines et autres. Dans ce dernier registre, Jeune Afrique est classé meilleur journal étranger au Cameroun.

Pour approfondir :   Inauguration du stade Abdoulaye Wade au Sénégal : Guibaï Gatama crie à la marginalisation du Grand-Nord Cameroun  

Yaoundé capitale des journaux

Les vendeurs n’ont pas été en reste au cours de cette cérémonie. Un classement des performances de cette catégorie socioprofessionnelle place le magasin Casino (ancien score) comme le point de vente faisant le plus de chiffres sur l’ensemble du territoire. Il est suivi respectivement du kiosque de la cathédrale à Yaoundé, du marché Central de Yaoundé et du ministère des Finances à Yaoundé. Etablissant ainsi la cité-capitale comme la ville qui « vend le plus les journaux au Cameroun, la capitale des journaux ». Et dans cette ville, les journaux chouchous sont les 5 Quotidiens classés ci-haut. Douala se positionne comme deuxième ville de lecture du pays. C’est dans la capitale économique que Cameroon Tribune et Le Messager réalisent leurs meilleures ventes. Tandis que c’est à Yaoundé que Mutations –présenté par Messapresse comme le journal le mieux tenu- et Le Jour se lisent le plus.

Le diffuseur note également l’absence de Repères parmi le top 5 des hebdomadaires et celui des nouveaux Quotidiens qui ne parviennent pas bousculer la hiérarchie malgré leurs bonnes tenues. Il regrette la baisse du Popoli dans les ventes. De même, il note la montée fulgurante de L’Action, journal du Rdpc au pouvoir et de l’Œil du Sahel au cours de l’année 2011. Cependant Messapresse estime que si tous les journaux étaient disponibles dans ses agences avant minuit, les ventes des journaux et notamment celles des Quotidiens décupleraient. Avis donc aux éditeurs ! Et c’est Jean Baptiste Sipa, directeur de publication du Messager de promettre que son groupe de presse s’y attèlera. Mais… un autre effort est à faire du côté du diffuseur qui a le monopole sur le marché, souligne le Dp. Car quelque chose doit être fait pour que les journaux atteignent le fin fond du Cameroun.

Pour approfondir :   Cameroun - Medias : Cedipress assure désormais la distribution des journaux

Quant à savoir si les chiffres publiés reflètent le niveau de diffusion réel sur le marché, même à travers des réseaux parallèles, Messapresse pense que oui. Elle dit avoir tenu compte du nombre de tirage des journaux au niveau de l’imprimerie –info à laquelle elle a accès- et les quantités déposées à ses agences. Et affirment qu’après avoir procédé à plusieurs stimulations, le rapport entre les tirages, les ventes par des réseaux parallèles et les ventes effectuées à travers le réseau Messapresse ne peut pas modifier le trio de tête: Cameroon Tribune- Le Messager- Mutations. Une nouvelle « sainte trinité » ?

Catégorie meilleurs Quotidiens*

TITRES CLASSEMENTS
CAMEROON TRIBUNE -> 1er
LE MESSAGER -> 2e
MUTATIONS -> 3e
LE JOUR -> 4exco
LA NOUVELLE EXPRESSION -> 4exco

Rodrigue N. TONGUE

*Source : Messapresse (diffuseur exclusif des journaux au Cameroun)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chute d’audience. Le président de CNN démissionne

Révélations sur les négociations Biya-Marafa