in

« Ma vie a été détruite. En plus, j’ai été calomniée » : Le nouveau témoignage glaçant de Malicka dans un journal suisse sur l’affaire de la sextape

« Ma vie a été détruite. En plus, j’ai été calomniée » : Le nouveau témoignage glaçant de Malicka dans un journal suisse sur l’affaire de la sextape

Dans un article publié il y a deux jours par le journal suisse Le Temps, la jeune Malicka Bayemi revient sur la vidéo sexuelle tournée dans le bureau de Martin Camus Mimb et qui a provoqué un tourbillon médiatique au Cameroun. L’actrice principale de cette scène obscène relate son calvaire depuis la diffusion se ce film sur la toile.

« Ma vie a été détruite. En plus, j’ai été calomniée » : Le nouveau témoignage glaçant de Malicka dans un journal suisse sur l’affaire de la sextape
Malicka Bayemi (c) Droits réservés

Les nouvelles révélations de Mlle Bayemi accablent davantage Martin Camus Mimb et son acolyte Wilfried Eteki. « Selon ce qu’elle en a dit à son avocate, Malicka Bayemi, la jeune femme de 24 ans qui apparaît dans la vidéo, est contactée, le mercredi 16 juin dernier, par Wilfrid Eteki, une connaissance de longue date, qui lui promet «un truc hors normes», chez un ami. Ce dernier est un flambeur, l’héritier d’une chefferie traditionnelle et le patron du restaurant à la mode à Douala, Le Comptoir colonial. Elle doit se rendre chez le dentiste et décline l’invitation. Mais il insiste et elle cède. Elle est encore sous l’influence des analgésiques quand ils arrivent à la radio RSI de Martin Camus Mimb, rendu populaire aux yeux des Camerounais par son bagout mais aussi son handicap surmonté – il ne se déplace pas sans canne », écrit Le Temps.

«Elle a peur d’être lynchée en pleine rue»

Après avoir bu du Jack Daniels avec les deux hommes, elle se livre à un rapport sexuel avec Wilfrid Eteki, filmé, selon Malicka Bayemi, par Martin Camus Mimb. Puis elle a un rapport avec ce dernier, non filmé cette fois. Après les ébats, ils se prennent en photo et Martin Camus Mimb dédicace son livre, Debout! L’histoire vraie d’un miraculé, comme pour remercier la jeune femme: «Malicka, tu incarnes des plaisirs qui transpirent la force et le courage […] tu enchantes le monde», griffonne le journaliste dans une dédicace elle aussi, devenue virale.

« Malicka et Wilfrid prennent congé, s’arrêtent dans un snack-bar du quartier, prennent encore un verre. Une heure s’est écoulée depuis leur orgie et Malicka est loin de se douter que les vidéos de ses ébats tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Mais dès qu’elle débouche dans la rue, des passants la reconnaissent et la montrent du doigt. Sa famille est déjà au courant. L’humiliation ».

«Ma vie, dit-elle au Temps, a été détruite. En plus, j’ai été calomniée». Alors que Martin Camus Mimb a tout nié en bloc dès le déclenchent de la polémique, il a sans avouer son niveau d’implication, présenté ses excuses à Malicka et à sa famille durant une conférence de presse donnée vendredi dernier à Douala. Rappelons qu’un collectif d’avocat conduit par Me Fousseu s’est saisie de l’affaire en faveur de la jeune fille. De même, une citation directe a été déposée au Tribunal de première instance de Douala.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Richard Bona : «Si vous pardonnez à Martin Camus Mimb, pardonnez aussi aux jeunes de Mbanga sinon ça ne sert à rien»

    Richard Bona : «Si vous pardonnez à Martin Camus Mimb, pardonnez aussi aux jeunes de Mbanga sinon ça ne sert à rien»

    André Luther Meka refuse de remettre le prix de « Homme politique de l’année » à Maurice Kamto aux Afrik-Inform Awards

    André Luther Meka refuse de remettre le prix de « Homme politique de l’année » à Maurice Kamto aux Afrik-Inform Awards