in

Les 11 accords secrets signés entre la France et ses territoires coloniaux d’Afrique noire

838 foccar

Des accords signés entre les anciennes colonies françaises et leur ancienne autorité administrative, la France, bien que peu connus du grand public, sont des accords souscrits à la veille des indépendances et qui permettaient cette dernière de continuer à contrôler ses territoires dans nombreux domaines, tels que le militaire, le politique, mais surtout des accords économiques.

Dans cet article, lebledparle.com vous propose les onze principales composantes de ces accords.

1. La dette coloniale pour remboursement des bénéfices de la colonisation

Les États nouvellement indépendants doivent rembourser le coût des infrastructures construites par la France pendant la colonisation. Nous cherchons toujours le détail des coûts, l’évaluation des bénéfices et des conditions de paiements imposés par la France aux pays africains.

2. La confiscation automatique des réserves financières nationales

Les pays africains doivent déposer leurs réserves financières auprès de la Banque de France. Ainsi, la France « garde » les réserves financières de quatorze pays africains depuis 1961 : le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo-Brazzaville, la Guinée Équatoriale et le Gabon.

Ainsi, la gouvernance des politiques monétaires reste asynchrone et incomplète du fait qu’elles sont pilotées directement par le gouvernement français, sans aucun lien avec les autorités financières des pays tels que la CEMAC ou la CEDEAO. Ainsi, du fait des conditions qui lient les banques des zones économiques et financières, elles sont obligées de garder 65 % de leurs réserves de change dans un compte d’opérations tenu par le Trésor français, ainsi que 20 % supplémentaire afin de couvrir « les risques financiers ».

De plus, les banques des zones CFA imposent une limite de crédit à chaque pays membre équivalent à 20 % des recettes d’état de l’année N-1 ! Bien que le BEAC ou la BCEAO ont des possibilités de retrait supérieur auprès du Trésor français, ces retraits doivent faire l’objet de l’accord du Trésor français. La décision finale revient donc au Trésor français qui a lui-même investi les réserves des pays africains sur la place boursière parisienne.

Pour approfondir :   Législatives et municipales 2020 : La Dynamique citoyenne appelle au report des élections

En d’autres mots, 80 % des réserves financières africaines, sont déposées sur un compte opération contrôlée par l’administration française. Les deux banques de la zone CFA sont africaines de par leurs noms, mais ne décident aucune des politiques monétaires par elle-même. Pire, les pays eux-mêmes ne savent même pas quelle est la part de réserves financières qui leur appartient en groupe ou individuellement en tant que pays, mais détenus par l’administration du Trésor français.

3. Le droit de premier refus sur toute ressource brute ou naturelle découverte dans le pays

La France a le premier droit d’achat des ressources naturelles de la terre de ses ex-colonies. Ce n’est qu’après que la France ait dit: « Je ne suis pas intéressé », que les pays africains sont autorisés à chercher d’autres partenaires.

4. Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics et appels d’offres publics

Dans l’attribution des marchés publics, les entreprises françaises ont la priorité sur l’attribution. Même si les pays africains peuvent obtenir un meilleur rapport qualité-prix ailleurs.

En conséquence, dans la plupart des ex-colonies françaises, tous les leviers économiques des pays sont entre les mains des expatriés français. En Côte d’Ivoire, par exemple, les entreprises françaises possèdent et contrôlent tous les grands services publics dont l’eau, électricité, téléphone, transports, ports et les grandes banques. C’est la même chose dans le commerce, la construction et l’agriculture.

5. Droit exclusif de fournir des équipements militaires et de former les officiers militaires des colonies

Grâce à un système sophistiqué de bourses, de subventions, et les « accords de défense » attachés au pacte colonial, les Africains doivent envoyer leurs officiers supérieurs en formation en France.

6. Le droit pour la France de déployer des troupes et d’intervenir militairement dans le pays pour défendre ses intérêts

En vertu de ce qu’on appelle « les accords de défense » attachés au pacte colonial, la France a le droit d’intervenir militairement dans les pays africains, et aussi de stationner des troupes en permanence dans les bases et installations militaires, entièrement gérées par les Français.

Pour approfondir :   Can 2021 : Deux joueurs de la Guinée Conakry suspendus pour « indiscipline » et sommés de payer une amende

7. L’obligation de faire du français la langue officielle du pays et la langue pour l’éducation

Une organisation de la langue française et de la diffusion de la culture française a même été créée. Elle s’appelle la « Francophonie » et possède plusieurs organisations satellites. Ces organisations sont affiliées et contrôlées par le ministre français des Affaires étrangères.

8. L’obligation d’utiliser le franc CFA (franc des colonies françaises d’Afrique)

Bien que ce système ne soit pas partagé par l’Union européenne, les colonies françaises sont contraintes à utiliser exclusivement le FCFA.

9. L’obligation d’envoyer en France, un bilan annuel et un rapport d’État des réserves

Pas de rapport, pas d’argent. Le directeur des banques centrales des ex-colonies présente ledit rapport lors des réunions bisannuelles des ministres des Finances sur les ex-colonies. Ce rapport est ensuite compilé par la Banque de France et le Trésor français.

10. Renoncer à toute alliance militaire avec d’autres pays, sauf autorisation de la France

La plupart de ces pays ont seulement des alliances militaires avec leurs ex-colonisateurs simplement par le fait que la France leur interdisait toute autre alliance militaire.

11. L’obligation de s’allier avec la France en cas de guerre ou de crise mondiale

Plus d’un million de soldats africains combattus pour la défaite du nazisme et du fascisme au cours de la Seconde Guerre mondiale.


41 Comments

Leave a Reply
  1. Alors est ce qu’on peut avoir les archives de ces accords secrets, les documents et leurs signataires.
    Ou bien il s’agit d’accords á caractere verbal?

  2. C’est une véritable HONTE en 2023!!!! Continuer d utiliser une monnaie qui continue de consacrer la COLONISATION de par son simple sigle Franc des Colonies Françaises en Afrique ?????? Et personne n’est indigné ??? Mais ils sont tous allés dans des facultés de droit, économie et sciences politiques ???? Et personne pour mettre un terme à cette duperie???

  3. Vous aurez noté que les ex colonies du Maghreb ne se sont pas laissées imposer une telle humiliation par la France.
    Et dire qu’après cette humiliation et l’esclavage, certains continuent de s’étonner que les blancs, les arabes, les chinois et autres asiatiques; bref les membres de toutes les autres communautés humaines de la planète Terre, ont toujours, au XXIème siècle, de la peine à reconnaître, en l’homme noire, leur semblable, voire leur égal.
    Pourtant, aujourd’hui, les membres de toutes ces communautés humaines ne l’ignorent plus. Il n’existe qu’une seule race : la race humaine. Et nous sommes tous cousins, car nos ancêtres originels étaient tous noirs. C’est l’instinct de domination et l’esprit de lucre qui continuent de générer les fléaux destructeurs de l’espèce humaine et de la nature.

    Dire qu’on nous a enseignés, que les H. Boigny, L.S.
    Senghor, entre autres, ont été qualifiés de « grands hommes et grands leaders africains ». Ce n’était que des pantins comparés à un Nelson Mandéla, ou un Gandhi, un Thomas Sankara et j’en passe.

    Au final, vous l’aurez compris; l’homme noir ne peut compter que sur lui même et le concours « opportun » d’alliés aux intérêts convergents, pour ce libérer des chaînes qui l’empêchent d’être reconnus l’égal des autres.
    Il semble que le processus soit bien engagé. Il faut en finir tout de suite, car les conditions sont bien réunies.

    • Robert Morin vous prétendez en disant : « Et nous sommes tous cousins, car nos ancêtres originels étaient tous noirs. »

      C’était Adam et Eve qui étaient les premiers humains de la race humaine, et vous n’avez aucune preuve factuelle pour affirmer que les premiers humains (donc Adam et Eve) étaient noirs.

        • oui Monsieur étudiez beaucoup c est vrai, car toute dispersion part de la un peuple moins instruit est une ruine du future
          il y a dans mon pays l’expression: vous les ainés … nous les jeunes… de n’importe quoi.
          cela ne veut rien dire… un jeune illettré est un villard qui s’oublie et d’avenir possible
          or ce qui ont étudiez sont mis de coté par égoisme, tribalisme, complexe…
          vraiement il faut étudiez beaucoup…
          merci

      • Visiblement tu sembles être mal à l’aise d’entendre cette assertion,calmes ,ton ancêtre peut être n’est pas noir ,car il n’y a que 3ascendants tous issus d’Adam : sem ,same et djaphet ,parmi ces 3 ,l’un est noir de couleur de peau ,c’est lui qui est l’ascendant du peuple noir ,
        Quant il faut savoir si Adam et Ève sont noirs ou blancs , point d’interrogation ,

  4. C’est scandaleux ! C’est pire que la periode coloniale .

    Je ne porte pas le regime russe dans mon coeur ; mais je pactiserai avec le diable pour rompre avec la France !

    • la France Afrique est déjà finie, à cause de l’évolution du temps, et l’évolution des humains, qui entraine necéssairement un conflit générationnel, France étais maitre en 1930 en Afrique au Gabon, depuis cette il n y eu aucun administrateur Gabonais dans le térritoire et la France a reigné en Maitre impérialiste.
      de nos jour 2023 10 17 il est 09.21 les illétrés d’Afrique sont debout et dévoile les accords secrets de la colonnie francophone… le mensonge de la réalité est conformé fausseté c’est la fin de FRANCE – AFRIQUE.

  5. J’ai laissé un commentaire, hier, le 01/08/2023. Merci, au moins, de me dire, les raisons pour lesquelles ce commentaire n’est pas publié.

    Robert MORIN

  6. Et il y’a encore aujourd’hui des présidents Africains qui soutiennent ces accords.
    C’est tout simplement de la foutaise !!!

    • je pense, que les présidents Africain qui soutiennent ces accord c’est de la foutaise, mais la France qui profite à jamais n’est elle pas pourri, la France est égoïste, criminelle, rancunière, la France qui affame qui tue pour ses intérêts, au Gabon il y a 3 présidents pour 25 Présidents Français qui ont maintenues cette foutaise.
      exemple elle positionne des représentants de France Afrique pour gérer des citoyens qui sont diplômés des universités françaises. la c’est une réalité. le développement des affaires, la France empêche la promotion de la petite PME Gabonaise. ,
      voila Quand deux monnaie de valeur différentes circulent ensemble, la mauvaise monnaie chasse la bonne.
      la France en a temps fait, il temps qu’elle arrête ses turpitudes, ses ruses, son espionnage, sa espiègleries
      trop c’est trop c’est la France qui abuse et désabuse.
      Joseph Owens j’aimais Mohamed Ali car il aurait bien bastonné la France au ier round

  7. Qui dont les sauvages en fin de compte ? C’est le gouvernement Français. Qui dépend de qui? Le gouvernement Français dépend de lui de l’Afrique pour assurer l’autosuffisance alimentaire aux Français. Mais une seule chose est certaine, ABBAS LA FRANCE ET SES ACCORDS COLONIAUX. Les dirigeants marionnettes, nous peuple africain allons vous gérez.

  8. En ma qualité de juriste, je ne peux me baser sur un écrit sans référence légale et authentique pour opiner. Qui de ces Putschistes du Sahel dénonçant lesdits accords a brandi un document? Que du vent!
    Il ne s’agit que des élucubrations pour faire de la communication et s’offrir une certaine légitimité auprès de leur population abrutie. Les maux de notre sous développement sont ailleurs: l’Africain, notamment la quasi totalité subsaharienne ne travaille pas, ne se forme pas et passe tout son temps à se victimiser. Les pays africains sont les seuls de la planète à être colonisés par d’autres puissances ? Posons nous les vraies questions et répondons honnêtement. Merci

    • Si t es vraiment juriste,tu devrais plutôt trouver des arguments et des preuves tangibles pour nous prouver le contraire de ses accords.
      Il me semble que vous doutez de la véracité de ses accords.
      Alors en tant que personne capable de lire vous devez vous instrure et faire des recherches avant de répondre de façon stupide comme font bon nombres de personnes lorsqu’une information ne semble pas les convenir.
      L’AFRIQUE est désormais en marche en avant 🤤😋
      Excellente journée à vous

      • Si tu reflechissais un petit peu, tu saurais que c’est à celui qui émet une thèse d’en apporter des preuves. C’est donc toi qui gobes stupidement des informations parce qu’elles te conievnnent.

  9. Mais quelle honte pour nos dirigeants qui ont signé ses connerie? Et quand mettre fin à cette barbare française ? La France droit de l’homme et la France donneur de leçons. Il est où la démocratie dont vous nous parles matin midi et soir ?

  10. Vraiment c’est une honte, dire des dirigeants africains soit disant continuent par soutenir ces accords de honte, c’est vraiment déplorable…..mais la jeunesse africaine est entrain de prendre son destin en main….nous étions pas là quand nos vendus de dirigeants signaient ses fichus accord….donc il faut dénoncer tous ses accords et mettre fin à tout ça

  11. Comment peut-on croire à de tells conneries?
    Un contrat entre états qui tient sur une page, pas de signatures, pas de signaitrd, ni date ni lieu de signature? 😂😂😂
    C’est accords sont imaginaires donc totalement inexistants.

  12. Sources ? Preuves historiques ? Origine précise des informations ?
    Comme dans toute entreprise de propagande, qu’elle soit colonialiste ou anticolonialiste, cet « article » s’appuie sur quelques éléments en partie vrais (le franc CFA) pour développer des informations fantaisistes et complètement mensongères ( langue française, manière dont sont présentées les alliances militaires).
    La cause anticolonialiste mérite mieux que cette accumulation de bêtises. C’est même à se demander si l’auteur de cet article n’est pas un nostalgique des colonies visant à decribiliser la lutte contre la « Francafrique » en associant la lutte contre le neocolonialisme à une succession de clichés stupides et historiquement faux.

    • Même si on vous présentait un document signé avec même un sceau, vous parlerai de document monté.
      Que vous croyez ou non la Francafrique prendra fin très bientôt

  13. il est temps que toutes la jeunesse Africaines se lèvent et s’unir leurs forces pour dégager la France du continent africain. Les dirigeants qui avaient signé ces accords sont dès lâches, même leurs descendants actuels doivent être fusiller ils ne sont pas la vie

  14. La première réaction des gens quand ils apprennent l’existence de la taxe coloniale française est de poser la question: «Jusqu’à quand? »

    A titre de comparaison historique, la France a fait payer Haïti l’équivalent de 21 milliards $ de 1804 à 1947 (près d’un siècle et demi) pour les pertes causées aux marchands d’esclaves français par l’abolition de l’esclavage et de la libération des esclaves haïtiens.

    Les pays africains paient la taxe coloniale depuis seulement 50 ans, donc je pense que cela pourrait durer encore un siècle de plus!

  15. Quelqu’un a-t-il une seule version signer par un seul des 14 pays africains concerné ?

    La question que je me pose pourquoi AUCUN des successeurs ne les a pas brandit pour accélérer le « FRANCE DEGAGE »

    a un moment il faut arrêter le TROLLING

  16. Si la France ne veut pas résilier ces accords coloniaux, la seule solution est que tous les africains les envahissent par ce qu’elle dispose de toutes nos richesses finalement.

  17. Les 11 accords secrets coloniaux sont les causes lointaines de l’immigration massive des Africains en France. L’Afrique à été colonisé pendant une centaine d’années environs et l’Afrique est sous le joug colonial à cause de ses accords coloniaux. Tant que cela continue, il y au plus que de migrants chaque année. Cette loi ne les empêcheront point de venir en France,
    Enseigner aux enfants Français les ac ords coloniaux,ils seront du côté des migrant plus tard, parce qu’ils auraient appris les realités de l’immigration.

  18. En parcourant les commentaires, je m’attriste de constater qu’il se trouve encore des africains qui se plaisent de l’esprit de la colonisation. Je comprends pas leur complexe.
    On dit que quelqu’un vous a colonisé et dupé pour profiter de vous. Au lieu de chercher à en sortir, ils orientent le débat ailleurs.
    Vous croyez que les asiatiques, surtout les chinois par exemple croient qu’ils sont descendants d’Adam et Eve?
    Laisser le débat spirituel de l’humanité de côté.
    On parle ici d’économie et de développement.
    A bon entendeur, salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CHAN 2020 : Narcisse Mouellé Kombi annonce la tournée de la Mascotte « Tara » dans les trois sites devant abriter la compétition

Cameroun : Grave accident de circulation à Ngaoundéré !