in

Le capitaine Bouba Simala devait toucher au moins 2 milliards de FCFA pour l’enlèvement de Cavaye Yeguié Djibril

cavaye y d
Cavaye Yeguie Djibril rempile au perchoir (c) cameroon-info.net

cavaye y d

Près d’un mois après la signature de l’arrêté relevant de ses fonctions l’ancien aide de camp du président de l’Assemblée nationale, des détails troublants circulent sur le sort que devait subir la troisième personnalité du pays.

Le capitaine Bouba Simala aurait été manipulé par des adversaires politiques du président de l’Assemblée nationale du Cameroun, et ces adversaires auraient mobilisé de très fortes sommes d’argent pour parvenir à leurs fins. Selon des informations publiées par le journal L’Epervier de ce lundi 13 juillet 2015, le Délégué général à la Sûreté nationale Martin Mbarga Nguele aurait reçu le capitaine Bouba Simala en une rencontre officieuse. C’était au lendemain de la signature par Cavaye Yeguié Djibril de l’arrêté relevant de ses fonctions celui qui était encore son aide de camp.

Le journal indique qu’au sortir de cette rencontre, le capitaine aurait reçu le soutien du Délégué général à la Sûreté nationale. Celui-ci se serait ensuite rebiffé, disant à un de ses proches collaborateurs qu’il avait failli être induit en erreur. Par la suite, il y aurait eu une rencontre tout aussi officieuse avec Edgar Alain Mebe Ngo’o le Ministre délégué à la Présidence chargé de la
Défense.

Pour approfondir :   Issa Tchiroma après la victoire de Paul Biya: « Que les Nations unies viennent organiser les élections demain et le président Biya va les gagner »

Selon des éléments issus de l’enquête en cours, l’enlèvement en lui-même avait été programmé à Maroua dans l’Extrême-nord lors de son dernier séjour dans la région. C’est le samedi 13 juin que la deuxième tentative devait avoir lieu pendant la traditionnelle séance de sport du président de l’Assemblée nationale du Cameroun sur l’axe qui conduit au Palais de l’Unité.

Le capitaine Bouba Simala aurait surpris en pleine conversation avec ses complices, alors qu’il leur donnait des précisons sur l’heure et le parcours de Cavaye Yeguié Djibril. Par la suite, il sera mentionné que le capitaine a des connexions avec des terroristes et qu’une somme de deux milliards FCFA était prévue pour la mise en route de son opération.

Pour approfondir :   Calixthe Beyala : « Nos dirigeants ont des immeubles partout, même au Qatar »

Le journal écrit que selon les derniers éléments d’enquête à sa disposition, l’épouse du capitaine disposerait d’une somme d’environ 380 millions FCFA logée dans son compte dans une banque de la place. Or avec un salaire de 400 000FCFA à l’Assemblée nationale où elle n’a plus été aperçue depuis l’interpellation de son mari, cette femme aurait difficilement pu fournir son compte à ce niveau. D’ailleurs, ses diplômes ne seraient pas authentiques selon les services de l’Assemblée nationale.

Quant au capitaine Bouba Simala, lui qui vivait dans des logements de l’Assemblée nationale est désormais propriétaire de maisons à Yaoundé, Douala et Maroua. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pont wouri

Un homme se suicide ce lundi 13 juillet 2015 en plongeant dans le fleuve Wouri à Douala

Avocat

Ouest Cameroun: une usine d’extraction d’huile d’avocat en projet à Mbouda