in

L’OBC dément : le Baccalauréat n’a pas été délibéré à 8,80/20 de moyenne au Cameroun

L’OBC dément : le Baccalauréat n’a pas été délibéré à 8,80/20 de moyenne au Cameroun

Alors que les résultats du Baccalauréat sont disponibles depuis le mardi 19 juillet, une rumeur qui se propage sur les réseaux sociaux indique que cette année, le baccalauréat a été délibéré à 8,80/20 de moyenne.


L’OBC dément : le Baccalauréat n’a pas été délibéré à 8,80/20 de moyenne au Cameroun
Archive – DR

Que non ! Pour l’Office du Baccalauréat du Cameroun, la note de délibération ne peut être générale ; étant donné que la centaine de jurys des centres d’examen du Bacc sont individuellement souverains.

« Ce qui signifie que chaque jury décide de repêcher ou pas, un élève ayant obtenu par exemple 9.50 de moyenne. Et cela en fonction des critères bien raisonnables et en conformité avec les directives du conseil des examens.», explique M. Voula chez Stopblablacam. Ce dernier confie que les délibérations sont en cours et seront bouclées dans les brefs délais.

Pour revenir à la politique des délibérations, un candidat ayant obtenu la moyenne de 9/20 par exemple et étant inscrit en terminale littéraire ne pourrait pas être « sauvé » s’il n’a pas obtenu de bonnes notes dans ses principales matières (français, philosophie, anglais, etc.).

Bac2017.jpg

Par contre, s’il a assuré dans ces matières et se retrouve avec une sous moyenne à cause des matières scientifiques, il a des chances de braver l’examen. Autre chose, si le conseil des examens se rend compte des irrégularités dans le libellé des épreuves ou dans le déroulement de l’examen proprement dit (questions mal formulées, temps non conforme à une épreuve, etc.) ; il peut faire preuve d’indulgence. Une indulgence que suivront les différents correcteurs et jurys de l’examen durant la phase des délibérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Au Maroc : Samuel Eto’o, Jay-Jay Okocha, Abedi Pelé, Antoine Bell… cogitent sur le devenir de la CAN

    Au Maroc : Samuel Eto’o, Jay-Jay Okocha, Abedi Pelé, Antoine Bell… cogitent sur le devenir de la CAN

    Enieg.jpg

    Cameroun – Ces chiffres qui inquiètent : les jeunes ne sont plus attirés par les écoles normales d’instituteurs (ENIEG)