in

Foire Agro-Pastorale de Bikok : Substituer le riz importé par du bon bâton de manioc de Bikok

foire bikok

C’est par l’Appel de Bikok que s’est ouverte la première Edition de la  Foire Agro-pastorale de Bikok. C’était le 07 juillet 2021 dans le département de la Mefou et Akono région du Centre.

foire bikok
Foire Agro-Pastorale de Bikok – DR

Il s’agit d’un appel à la mobilisation pour l’autosuffisance alimentaire de l’agro-industrie camerounaise appelée à conquérir de nouveaux marchés dans le monde. Selon le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana du Commerce « La ZLECAF est une opportunité…Votre bâton de manioc aura un libre accès dans les marchés des 55 Etats africains…Nous ne pouvons pas continuer à importer du riz de la Chine, de la Thaïlande. La ZLECAF est une aubaine à saisir pour gagner de l’argent, occuper les marchés européens et américains, nous allons assister à un nouveau monde ».

Le Mincommerce s’exprimait ainsi en présence de nombreux patrons d’entreprises aux rangs desquels  Kate Fotso Pdg de Telcar Cocoa Ltd pour qui, cette Foire, est une belle initiative qui devra  permettre aux paysans d’être actionnaires dans cette coopérative financière, d’autres pourraient apporter leur appui. Aussi a-t-elle  dit sa volonté de poursuivre la formation des planteurs.   230 exposants prennent part à cette manifestation foraine  organisée du 7-10 juillet par la commune de cette localité sous le parrainage du Ministère du Commerce, sous le thème « Promotion du Made in Cameroon et valorisation de la production agricole et de l’élevage bio de la Mefou et Akono , Phase 1 Bikok1 ».

Pour approfondir :   Vie chère : voici pourquoi l'inflation va s'accroitre au Cameroun dans les prochains mois

Au menu ,plusieurs articulations :des expositions des produits du terroir, une rencontre  des femmes leaders avec les femmes rurales/échanges animées par le Minprof, un concours spécial « Made in Cameroon »,la remise des Parchemins et prix spéciaux aux exposants vont meubler les travaux. Tout en encourageant  les organisateurs de ce rendez-vous qui  traduit la bonne marche de la Décentralisation, c’était le prétexte pour le membre du gouvernement de souligner  l’obligation de la  transformation de nos produits et de la conquête des nouveaux marchés  dans le monde« Cette Foire est là pour traduire ce que nous devons faire…il est question de promouvoir ce genre d’initiative pour encourager la transformation de nos produits et les exporter. Nous n’avons plus les moyens d’acheter du riz en Thaïlande, nous pouvons le produire localement ou substituer localement par  de bons bâtons de manioc à l’instar de celui de Bikok très».

Pour approfondir :   Cameroun : Célestin Tawamba unique candidat à la présidence du GICAM

C’est à Bikok que l’on produit le meilleur bâton du Cameroun a-t-on appris de la bouche des exposantes. Malgré le manque de routes  déploré par  Crescence Ottou le  maire. Mais, il est question à en croire  Rosalie Ndongo directrice générale de la  CDP, (la Caisse de développement du paysan) à travers cette Foire de créer une dynamique de chaine de valeurs pour faciliter l’écoulement des denrées alimentaires vers les grandes agglomérations.…

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pierre Moukoko Mbondjo n’est plus PCA de Cimencam

Culturisme : Le Cameroun de nouveau champion de musculation