in

Douala: Cofinest paye les petits épargnants

Promesse tenue ? On peut se permettre de répondre par l’affirmative. Dans son édition de vendredi 17 novembre courant, Le Messager annonçait, suivant un communiqué du liquidateur bancaire de la Compagnie financière de l’estuaire (Cofinest), que



«dès lundi 19 novembre 2012, paiement des épargnantsdont les soldes de compte sont compris entre cent mille un Fcfa (100.001 Fcfa,) et cinq cent mille Fcfa (500.000 Fcfa) à hauteur de 30%.


Afriland Bank040809250

S’agissant des lieux des payements, le communiqué informait qu’ils s’effectueront dans les agences de rattachement du réseau Afriland First Bank.» Effectivement, Afriland First Bank a ouvert ses portes depuis hier lundi 19 novembre 2012 aux petits épargnants. Ceux de 50.000 Fcfa à 100.000Fcfa et 30% de 100.001 à 500.000 Fcfa par endroit.
Il est 15h. A l’entrée de l’agence de l’immeuble Socar à Akwa, des groupuscules se forment. Ce sont des épargnants. Marie en est une. Cofinest lui doit 50.000 Fcfa. Comme ses amis d’infortune, elle a en mains des documents (deux photocopies de la carte nationale d’identité et deux photocopies du carnet d’épargne) nécessaires pour la transaction. «Je suis venue toucher mon argent. On n’a pas pu me payer lors des premières opérations. J’espère être satisfaite aujourd’hui. De toutes les façons, je vais attendre jusqu’à la fermeture», déclare la dame. Malgré le fait que les payements soient effectifs, les épargnants se plaignent de la lenteur de l’opération. «C’est depuis 13h30min que j’attends d’être servie, mais rien. Le problème c’est que je ne peux pas attendre la dernière minute, parce qu’il y aura affluence.»


 
 

Le fait aussi que le payement ne se fasse pas dans toutes les agences d’Afriland First Bank freine les choses. Ce que confirme le chef d’agence adjoint de Bonanjo en charge des opérations de la société. Germain Kameda explique à propos. «On ne peut pas payer les épargnants dans toutes nos agences. L’opération qui est effective sur l’étendue du territoire camerounais ne se fait que dans les agences où Cofinest épargnait.» L’autre conséquence c’est que les objectifs d’Afriland First Bank sont biaisés, surtout que, selon la source, cette troisième phase de paiement devrait concerner «les épargnants de 100.001 Fcfa à 500.000Fcfa. Mais dans certaines agences on est encore à payer les 50.000 Fcfa à 100.000 Fcfa.» Après la première phase qui selon ce responsable de la société bancaire était évaluée à 500.174.000 Fcfa et 328.271.000 Fcfa pour la deuxième phase, celle-ci est évaluée à 553.904.506 Fcfa. Par ailleurs, indique l’interlocuteur, le temps que mettra cette autre phase n’est pas défini.


Valgadine TONGA (Stagiaire)



 
 
Pour approfondir :   Alice Nkom critique vertement Atanga Nji : «C’est une décision qui lui ressemble, il n’a rien à se mettre sous la dent»


Vos commentaires ici


 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Transfert – PSG : Ashley Cole avec un salaire supérieur à Ibrahimovic ?

Sud-Ouest: Des manifestants tentent de séquestrer le gouverneur