in

Concours officiels : La gendarmerie démantèle un groupe de faussaires à Yaoundé

Mantop

Ils ont été interpellés lors d’une descente musclée des éléments de la gendarmerie de Nlongkak dans l’arrondissement de Yaoundé 1er.

Mantop
L es présumés faussaires (c) Capture d’écran

 

 

Les candidats aux différents concours officiels lancés au Cameroun ne se feront plus arnaquer l’un de ces autres par des individus usurpant de leur titre.

Une bande de 11 faussaires a été interpellée par les éléments de la gendarmerie de Nlongkak sous la conduite de l’Adjudant-chef Claude Mboutou Abessolo.

C’était au cours de l’opération « Coup de poing » menée le 19 janvier 2021 sous la coordination du sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 1er et sous la supervision du préfet du département du Mfoundi, Emmanuel Djikdent, satisfait des résultats obtenus : « J’ai lancé une instruction ferme à tous mes collaborateurs de combattre le faux autour de services publics et 24 heures plus tard, nous avons les fruits. Nous allons demander à tous les usagers des services publics, de ne pas se faire arnaquer », s’est-il réjoui au microphone d’Equinoxe.

L’autorité administrative a prié les usagers des services publics à se rendre soit dans les mairies, les sous-préfectures ou les préfectures pour faire certifier leurs documents.

Il est à noter que lors de leur interpellation, ces têtes de proue du réseau de faux et usage de faux détenaient, selon l’élément diffusé au journal de 20 heures hier sur Equinoxe TV, 500 timbres fiscaux déjà usités, un scanner imprimante et des documents prétendument officiels qui ont été récupérés pour besoin d’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sokol

Cameroun : Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou réagit à la menace du préfet des Hauts Plateaux

Martin Ndtoungou Mpile 780

CHAN 2021 : Martin Ndtoungou Mpilé s’explique au sujet de ses choix contestables contre le Mali