in

Christian Bomo Ntimbane : « Aucun parti politique individuellement n’a des moyens pour contrer le Rdpc»

L’Avocat a fait cette déclaration sur son compte Facebook, le samedi 20 mai 2023, comme l’a noté Lebledparle.com.

Bomo Ntimbane Christian V

Le samedi 20 mai 2023, le Cameroun a célébré la 51ème édition de la fête de l’unité nationale. La parade civile et militaire a eu lieu au boulevard du 20 mai et présidé par le Président de la République, Paul Biya. À l’occasion de cette célébration, Christian Bomo Ntimbane a adressé son message du 20 mai 2023 aux camerounais. Dans ce message, il invite les camerounais à se mobiliser pour un changement hors des partis politiques.

« Tous ceux des camerounais  qui veulent le changement au Cameroun  doivent se mobiliser autour d’une véritable dynamique de changement, hors des partis politiques. Aucun  parti politique individuellement n’a des moyens pour contrer le RDPC. Plus est, ces partis politiques sont incapables et dans l’impossibilité de créer un front unique. Ils contribuent plutôt à la dispersion des forces et à la paralysie », écrit Christian Ntimbane Bomo.

Pour approfondir :   « J’ai commencé gardien de but » : Vincent Aboubakar raconte son incroyable parcours

Paul Biya n’est pas Dieu

L’acteur de la Société Civile des réconciliateurs n’a pas aussi d’accord avec les commentaires d’Yves Marc Medjo, lors de la cérémonie des festivités du 20 mai. Il n’est pas d’accord avec la déification du couple présidentiel. « Il n’y a jamais eu de griot pareil à la Crtv comme ce journaliste que je découvre du nom de Yves Marc Medjo. Même Charles Ndongo à l’époque de Mendo Ze n’a pas tenu autant de superlatifs sur le couple présidentiel. Apparemment, c’est un jeune. Il a carrément déifié le couple présidentiel. Pas si sûr que même à Dieu, il  adresse  de telles paroles d’adoration et de louange. C’est terrible, ce qu’on peut voir dans notre pays au 21ème siècle ! Monsieur Yves Marc Medjo, le président BIYA n’est pas  Dieu ! Retenez-le ! C’est un homme qui s’est retrouvé à cette fonction par le hasard du destin. Et il partira un jour, et un autre prendra sa place. Franchement ! », écrit le juriste dans une autre publication.

Pour approfondir :   Mort de l’élève au collège Frantz Fanon : Les révélations du chef d’établissement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cotonsport champion 2023

Martin Camus Mimb : « c’est logique le sacre de Coton Sport de Garoua »

Bisseck Jean Baptiste

Jean Crépin Nyamsi : « Jean Baptiste Bisseck le gagnant des play-offs au Cameroun »