in

Cameroun : Un Maire SDF demande la radiation de Joshua OSIH du parti

Maire SDF LOUM

Dans un Communiqué de Presse en circulation dans les réseaux sociaux depuis ce mardi matin, le Maire du Social Democratic Front (SDF) à Loum dans le Moungo, appelle les Responsables à destituer le candidat du parti à la présidentielle du 07 octobre 2018 pour avoir reconnu la victoire de Paul BIYA et lui avoir « fait allégeance », a constaté Lebledparle.                                               

                                                                   

                                                                     Maire SDF LOUM
Maire SDF Loum – DR

« La base s’insurge contre cette haute trahison qui met en péril l’avenir de notre parti politique. Nous souhaitons que JOSHUA OSIH soit destitué de son poste de 1er vice-président du parti et même sa radiation », affirme l’élu local Guy Mesmin KUATE WAMBO qui pense que son « attitude irresponsable est de nature à légitimer toute sorte de médisance colportée au sujet du SDF et prête ainsi le flanc à tous ses détracteurs ».

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce jeudi 26 mars 2020

« nous attirons par la même occasion, l’attention des responsables du parti qui par leur silence tacite et même leur manque de prise de position sur des sujets aussi importants que ceux suscités semblent cautionner tout genre de forfaiture », ajoute-t-il.

Le Maire Wambo connu pour être l’un des militants les plus engagés du parti considéré jusqu’à récemment comme le premier mouvement de l’opposition camerounaise et que dirige le Chairman Ni John FRU NDI depuis plus d’un quart de siècle, déplore ainsi une position peu commune au SDF dont le parcours s’est construit autour des contestations.

Le candidat Joshua OSIH qui est arrivé 4e en récoltant le score (3,35% des suffrages) le plus médiocre de l’histoire de son parti à une élection présidentielle a récemment, quelques jours après en avoir demandé l’annulation lors du contentieux devant le Conseil constitutionnel, dans une interview accordée à la télévision publique, salué la victoire de Paul BIYA (71,28%) en se disant prêt à le soutenir accours de son nouveau septennat. Une position qui est venue raviver le débat au sujet des connivences jusque-là « supposées » entre le SDF et le RDPC.

Pour approfondir :   Cameroun : Du fait des attaques à répétition des séparatistes, le gouvernement va renforcer la sécurité dans la région de l’Ouest

 Ceci au moment où d’autres opposants à l’instar de Maurice KAMTO arrivé 2e (14,23), et Cabral LIBII 3e (avec un peu plus de 6%), crient à la « forfaiture » et dénoncent des fraudes massives dans le processus qui a donné Président de la République vainqueur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cabral Libii Photo

Cabral Libii : « Les 13 662 PV à notre disposition me donnent vainqueur de la présidentielle 2018 »

nouveau SG FECAFOOT

Cameroun : Voici pourquoi Me Dieudonné Happi a nommé un nouveau SG de la Fecafoot