in

Cameroun: Le Port autonome de Kribi envisage construire son terminal minéralier

PAK Cam

Le bulletin interne du Port autonome de Kribi(PAK) installé le 16 juillet 2020 dans la région du Sud remet sur la table le projet de construction d’un terminal minéralier en partenariat public-privé.

PAK Cam
PAK (c) Droits réservés

 Comme le rapporte Investir au Cameroun les propos de Yves Melingui, chef de la cellule de l’ingénierie financière au PAK, « Il a été envisagé un schéma en Build-Operate-Transfert (BOT) [qui inclus] le financement, la construction et l’exploitation du terminal par des partenaires privés avant sa rétrocession à la partie publique ».

Selon le cadre, dans ce contexte, le financement privé est possible puisque « le terminal minéralier s’inscrirait dans un projet logistique et industriel intégré ainsi qu’un modèle économique d’ensemble, incluant la mine et le transport routier ou ferroviaire », relaie le confrère.

Yves Melingui poursuit que le projet de construction d’un terminal minéralier est indispensable compte tenu de la l’orientation principale du PAK, celle de d’œuvrer pour la mise en valeur de diverses ressources minières que compte le Cameroun et la sous-région Cemac dans son ensemble (Nord-Gabon, Nord-Congo).

Pour l’heure, la construction du port est à sa deuxième phase dans l’attente d’un partenaire.

Pour rappel, les taux sont effectués par le Chinois CHEC et financés par un prêt d’Eximbank Chine à l’État du Cameroun pour un coût prévisionnel de « 400 milliards de FCFA ».

à en croire le confrère, « Les travaux consistent au prolongement du mur de quai de 715 mètres, au rallongement de la digue de protection de 675 mètres, et à l’aménagement de la chaussée portuaire couvrant une superficie globale d’environ 37 hectares », peut-on lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AFR Coro

Coronavirus : Le cabinet britannique Verisk Maplecroft identifie 5 pays africains à risque de soulèvements populaires

Prr Aime

Les cris de détresse de l’artiste musicien Prince Aimé depuis la France